AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
« Retour vers le Moyen-âge » Emrys&Nikila


 


Partagez|

« Retour vers le Moyen-âge » Emrys&Nikila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

« Cap ou pas Cap ? »
That's my name, deal with it
all we need is faith

▐†▌Age : 31
▐†▌Messages : 190
▐†▌Nom Réel : Intemporel.
▐†▌Musique : Enjoy the Silence.

▐†▌Citation : Instable.


« Cap ou pas Cap ? »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: « Retour vers le Moyen-âge » Emrys&Nikila Dim 15 Fév - 14:16



Retour vers le Moyen-âge

Ordre de passage ; Emrys puis Nikila. ✥


Vous le savez, certains quartiers sont replongés dans le passé. Si des fois lorsque vous y mettez les pieds, c’est de votre propre gré, d’autres fois vous vous retrouvez dans des endroits inappropriés sans vraiment le vouloir. Aujourd’hui  pas de bol c’est le cas. La limite du quartier dépassé tout devient soudainement flou. Vous n’allez pas tarder à vous rendre compte que vous êtes en pleine cambrousse moyenâgeuse.

Autour de vous des chevaliers se baladent à cheval. Il y a quelques dames aussi, vêtues de belles robes colorées. Vous faites vraiment tâche avec vos vêtements et votre air hébété. On dirait que tout ce petit monde s’apprête à assister à une joute équestre. Oui vous savez, comme dans les films, deux valeureux cavaliers venant démontrer leur force redoutable au souverain du coin. Ça peut-être intéressant à regarder. Mais ça pourrait être encore plus intéressant de participer. Comment ça vous ne voulez pas ? En fait je crois que vous n’avez pas le choix… On vient vers vous, regardez !


Indications à suivre ;


Tour par tour ;
➸ Vous pensiez continuer dans San Diego mais ceci n’était qu’une illusion. Vous vous retrouvez en plein milieu du Moyen-âge. Ah les chevaliers et les châteaux forts… Visiblement un duel doit se dérouler. Au début vous pensez être le seul de votre époque à avoir débarqué ici. Chacun de votre côté, un chevalier s’approche de vous avec un cheval paré pour l’attaque. Il vous refourgue une lance et vous dit que c’est le moment d’y aller. Il a pas l’air commode, vous feriez mieux de monter sur ce cheval et d’aviser après.

➸ Au bout de deux tours de jeu, les gens murmurent sur votre passage. Votre armure semble faire de l’effet. Bon en fait vous l’aurez compris, ce n’est pas une armure mais vos vêtements modernes. Vous êtes guidé sur le lieu de l’évènement. Lance en main, un autre cavalier vous fait face. Vous vous rendez compte qu’il est habillé comme vous. Vous êtes deux dans ce calvaire, mais si vous vous entre tuez vous aurez moins de chance de vous en sortir.

➸ Au troisième tour : Le signal est lancé, les chevaux partent au galop. Vous devez trouver un moyen de fuir ou de mettre un terme à la joute.

➸ Au tour quatre : Les véritables chevaliers sont arrivés. Tout le monde comprend que vous êtes des imposteurs. Pire même, vous êtes peut-être des mages noirs. C’est la pagaille, on se met à vouloir vous tuer.

➸ Bonus : Il y a une forêt pas loin, personne ne l’approchera parce que ces gens sont persuadés qu’un dragon y vit. Une fois dans celle-ci vous redébarquez (à cheval si vous êtes restés sur vos montures) dans un San Diego moderne. Attention à ne pas écraser de civils avec vos gros sabots.

Mise en garde ;
➸ Vous gardez vos pouvoirs, vos ailes, en bref, les particularités propres à votre groupe.
➸ Si vous êtes blessé, la douleur est belle est bien réelle. Leurs armes ne sont pas décoratives.
➸ Vous pourrez toujours assommer un des chevaliers pour lui piquer son attirail.
➸ Vous avez la charge de jouer les PNJ. Si vous avez besoin de plus de précisions n'hésitez pas à envoyer un message privé à Destiny, il changera votre destin pour sûr.
➸ Amusez vous bien Very Happy




« Call me destiny. »


Revenir en haut Aller en bas

« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
That's my name, deal with it
H I D I N G | T H E | M A D N E S S
▐†▌Age : 101
▐†▌Messages : 1274
▐†▌Musique : Metallica / Johnny Cash / James Arthur / Queen / A great big world / Hollywood undead / Two steps from hell / Zack Hemsey / Fort Minor / Nightwish / Meg Myers / Sia

▐†▌Citation : “Who are you?" "No one of consequence." "I must know." "Get used to disappointment.”

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « Retour vers le Moyen-âge » Emrys&Nikila Dim 15 Fév - 23:53


Come freely, go safely.

“They've promised that dreams can come true - but forgot to mention that nightmares are dreams, too.”


Mais, bordel ! C’était quoi ces manières, à la fin ? Personne n’était à l’abri, décidément, et ça n’était pas le fait d’avoir expérimenté ce genre de trucs plusieurs fois qui semblait pouvoir protéger le Nephilim d’un coup pareil. Il marchait tranquillement dans la rue en faisant défiler des photos sur son téléphone pour une de ses affaires, dans un silence reposant, sans personne pour l’emmerder, lui parler, l’accuser de tout et n’importe quoi ou le regarder d’un air malheureux et plein de compassion, bref, il vivait sa version toute personnelle du bonheur, quand il s’était passé ce truc, cette sensation désagréable, cette perte de repères pendant une fraction de seconde, et tout d’un coup, il n’était plus dans une rue de San Diego. Non seulement c’était déjà arrivé peu de temps avant en pleine guerre anti-Néant, mais il avait connu une expérience similaire encore avant ça, qu’il pouvait raccrocher plus facilement à ce qu’il vivait en cette seconde. Parce que clairement, ce n’était pas qu’il n’était plus à San Diego, il n’était même plus au vingt et unième siècle, et la dernière fois qu’il s’était retrouvé dans le passé, il avait été coincé avec Elayne, Démone, folle et impératrice des garces, et pendant quelques secondes angoissantes, il se demanda si ça recommençait, si elle avait trouvé un nouveau moyen de faire de sa vie un enfer. Parce qu’il était en enfer, aucun doute. Et Minka aurait pu dire ce qu’elle voulait, Emrys ne pouvait pas imaginer pire que ça.

Des gens partout qui hurlaient, s’agitaient, couraient dans tous les sens, des tribunes branlantes en bois, une piste de joute, un château fort au loin, une odeur générale absolument dégueue, mélange de purin et de sueur et un langage fleuri et imagé. Aucun doute, Emrys avait déjà vécu une époque de ce genre, et encore, on en sortait, même si dans sa cambrousse irlandaise, ils avaient pris de retard. En gros, il avait traversé une rue à un feu piéton pour se retrouver au Moyen âge. Il avait déjà détesté ça la première fois, il n’y avait aucune raison pour que ça ne soit pas la même chose aujourd’hui. Bordel, tout ce temps aux hommes pour se civiliser un minimum et apprendre les bonnes manières, et voilà qu’il se retrouvait de nouveau à Pécoreland, là où les gens ne savaient pas lire, ni écrire, encore moins compter, et ne pensait qu’au temps qu’il fera le lendemain pour ramasser les patates. Pour un peu, il en aurait hurlé d’angoisse. Il tira sur les pans de sa veste en cuir de marque comme pour se rassurer, se raccrocher à un truc tangible, même si du coup, c’était ce décor, ces gens qui paraissaient réels, et lui qui semblait hors du temps, ce qui en fait était le cas. Mais c’était compliqué de raccrocher au train de la réalité. Et bien évidemment, il n’avait aucune idée de comment repartir chez lui.

Du coin de l’œil, il vit un type s’approcher, en tirant un cheval par la bride, et portant une lance sur son épaule. Emrys le regarda approcher d’un regard noir, mais à sa décharge, le type le regardait lui aussi d’un air indéfinissable, ses yeux allant et venant sur sa tenue, son maintien et probablement son air de type qui n’avait rien à foutre là. Enfin, pas tant que ça vu qu’il lui fourra la bride du cheval dans la main, la lance dans l’autre, et lui indiqua fermement que maintenant, ça suffisait les conneries, il fallait y aller et faire le spectacle pour le duc Machin, parce que si le duc Machin n’était pas satisfait, c’était cachot pour tout le monde. Il le poussa jusqu’à un bout de la piste, et Emrys finit par jeter la lance par terre, lâcher la lanière de cuir, comme un enfant qui boude.

« Je vais pas monter sur ce bourrin et aller faire le clown pour les beaux yeux de ton patron, nom de Dieu ! »

Et évidemment que non, il n’avait aucun souci à jurer en utilisant le nom de Dieu. Mais le type lui répondit par des paroles que le Nephilim ne comprit même pas à cause de son accent et probablement de toutes ses dents manquantes, et lui remit la lance dans les mains. Sans même savoir comment, Emrys se retrouva perché sur le cheval, la lance à la main, et au passage, sans armure ni rien du tout, hein, parce que voilà, apparemment le duc aimait quand c’était sanglant. En redressant la tête, et alors que le public s’enflammait, il constata qu’à l’autre bout de la piste, un pauvre bougre subissait le même sort que lui. Bon, eh bien pas pour longtemps. S’il devait faire ça, Emrys comptait bien gagner vite fait bien fait pour pouvoir se tirer d’ici, et entier s’il vous plaît, et tant pis si en face, il devait y avoir du dégât. Même si, à y regarder de plus près, il ne lui semblait pas distinguer une aura reconnaissable.


©moriarty
Revenir en haut Aller en bas

« Retour vers le Moyen-âge » Emrys&Nikila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Retour vers son coeur.
» Le retour vers le bercail.
» Lapangel. Le lapin pas crétin [ Fini, à valider)
» Course avec "La Jonque" : Retour vers la faille.
» [retour vers le 17 mars] Don't worry about a thing...
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum



IN NOMINE MENS ::  San Diego Alternatif :: Old S.D. :: Autres-