AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Once and again | Ariel


 


Partagez|

Once and again | Ariel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

 « En sorcellerie, l'acte, c'est le verbe. »
That's my name, deal with it
Catastrophe en puissance
▐†▌Age : 23
▐†▌Messages : 37
▐†▌Musique : Coldplay - Magic


✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« En sorcellerie, l'acte, c'est le verbe. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Once and again | Ariel Lun 6 Oct - 11:31


La journée commençait à déclarer forfait, le soleil progressivement rongé par les buildings. S'il restait encore du temps avant que l'astre solaire ne franchisse la ligne de l'horizon, il traçait déjà des ombres folles aux bâtiments et peignait les rues de teintes chaudes. Roman aussi avait malencontreusement repeint un meuble en teintes chaudes – d'une nuance "café brûlant renversé sur la table basse", très précisément, en fait. Heureusement, la pharmacienne du quartier, habitué à le voir débarquer pour des occasion désespérément variées, lui avait constitué une trousse de secours efficace pour seconder sa nature de nephilim dans les divers processus de guérison. La table basse, pour sa part, avait vu pire et verrait sûrement pire avant la fin de sa vie remplie de tâches.

Ce fut toutefois avec bonne humeur que le jeune sorcier prit la direction du Vanity. Malgré ses gaffes répétées qui ne faisaient pas exactement le bonheur de son employeur et des clients, il appréciait sincèrement son job. Après tout, il était au coeur du QG des sorciers, dans un lieu où aucun surnaturel non-invité ne risquait de venir jouer les piques-assiettes ou troubles-fête, et bien entouré en plus, grâce notamment à la présence de Cyebel et aux passages d'Aethelya ou des habitués pas découragés par sa tendance à renverser tout un tas de trucs qui avaient pourtant l'air tout à fait stables jusqu'à ce qu'il passe à côté. D'ailleurs, il esquiva de justesse une silhouette haute mais toute fine, presque aérienne, qu'il n'avait vue qu'au dernier moment.

"Oh, désolé..."

Alors qu'il jetait un regard vers la fille ou le gars frôlé - difficile de trancher, disons l'androgyne -, quelque chose fit tilt dans sa mémoire. Il aurait juré avoir vu cette chevelure blonde quelque part. Peut-être au Vanity, justement ? L'idée aurait semblé logique, ils n'étaient pas loin du club. Et à bien y réfléchir, il était presque certain de l'avoir vu devant son lieu de travail... mais pas à l'intérieur, même s'il avait été l'objet de commentaires et de curiosité de la part des habitués, et plus encore de la part des habitués assez initiés pour savoir qu'il s'agissait d'un surnaturel – et d'un surnaturel, plus surprenant, venu récupérer un ancien apprenti un peu déserteur. Enfin, s'il avait bien saisi les rumeurs, en tout cas, ce qui n'était pas toujours simple avec le service, la réparation de ses gaffes et le bavardage avec ses connaissances de passage. Les iris du jeune homme glissèrent sur l'ange, sur le Vanity proche, sur l'ange à nouveau. Bon, ça pouvait être une coïncidence qu'il soit dans le coin, tout comme ça pouvait juste être une récidive. Après tout, quand on avait potentiellement des dizaines ou des centaines d'années de vie derrière soi, admettre qu'on puisse se heurter à un obstacle n'était pas forcément simple. Déjà que même certains mortels refusaient de baisser les bras...

"Vous revenez au Vanity ? C'est pas pour avoir l'air malaimable mais c'est peut-être pas une super idée."

Et ce n'était peut-être pas son intervention la plus subtile, ça. Bon, au moins il avait été poli. Avec un peu de chance l'avertissement ne serait pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Au pire, eh bien les videurs étaient là pour seconder la barrière magique et tenir à distance les importuns.
Revenir en haut Aller en bas

« J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer. »
That's my name, deal with it
Little Mermaid.
▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 105
▐†▌Nom Réel : Miel

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once and again | Ariel Lun 6 Oct - 23:56


Ariel avançait silencieusement. La journée était fatiguée, il regardait parfois son ombre s'étirer sur le trottoir pour aller il ne savait où. Lui allongeait les longues foulées que ses deux cannes lui autorisaient en repensant à sa rencontre dans le parc. Kyran, Kyran qui l'avait encore totalement terrorisé. Pourquoi donc toute cette ville semblait-elle si déterminée à briser ses illusions ? Pourquoi fallait-il que dès qu'il ouvre la bouche une palissade se dresse entre lui et l'autre? Etait-il donc si perdu ?

Il soupira légèrement et baissa la tête le coeur un peu gonflé par la défaite. C'était difficile de vivre. Difficile d'être tout simplement. L'ange le plus optimiste du monde frôlait ce qui ressemblait de plus en plus à de la dépression, se renfermant sur lui même comme une huître. Il bascula la tête en arrière et arrêta lentement ses pas pour observer le ciel. Pourquoi ne voyait-il qu'un ciel grisâtre et nulle réponse inscrite en caractères majuscules ? Il soupira lourdement et ajusta les bretelles de la fine robe en mousseline rose qu'il portait cet après midi là.

Allez. Se disait-il. Allez, il faut retrouver le sourire, la joie de vivre, l'envie d'aider, et l'envie d'aimer. Aimer les coquillages, les crustacés et les tueurs en série. Il rejeta une boucle d'un air vainqueur et repartit de bon pas pour mieux percuter une touffe brune qui accompagnait un visage adolescent. Un air un peu hagard et plus d'excuses que d'insultes, l'autre pensait sûrement que le choc était de son dû et Ariel n'eut pas le coeur de le contredire.

" Si je... non ! Ah non je n'irais plus là-bas . " s'écria soudainement le blond en écoutant son interlocuteur. Encore une conversation désagréable en perspective, il se recula d'instinct d'un pas et croisa ses bras diaphanes sur sa poitrine inexistante en secouant la tête vivement. " Je rentrais chez moi du parc " marmonna t-il vaguement en jetant un regard craintif par dessus son épaule. Kyran, ce pirate aux mains meurtrières, pouvait très bien s'être mis en tête de le traquer une nouvelle fois. Il passa sa main sur son cou dont les traces d'une ancienne ligature avaient laissé une très légère trace rougeâtre qui tendait à disparaître.

" Je ne veux pas de problèmes " Ajouta subitement le blond en reculant encore d'un pas, se tournant vers la route pour traverser de l'autre côté. Après tout, peut être que ce jeune homme aux airs enfantins comptait en découdre avec de l'emplumé dans un coin de ruelle sous prétexte qu'il se promenait sur le territoire où tout les sorciers de la ville avaient pissé. Et pas question de se faire encore agresser. Il avait donné.
Revenir en haut Aller en bas

 « En sorcellerie, l'acte, c'est le verbe. »
That's my name, deal with it
Catastrophe en puissance
▐†▌Age : 23
▐†▌Messages : 37
▐†▌Musique : Coldplay - Magic


✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« En sorcellerie, l'acte, c'est le verbe. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once and again | Ariel Dim 12 Oct - 13:37


Si ? Le jeune homme ouvrit la bouche pour enchaîner sur les arguments bien préparés et souvent ressortis à base de pourquoi on ne harcelait pas les videurs du Vanity quand son vis-à-vis enchaîna sur un déni. Le sorcier referma la bouche, se sentant un peu bête alors que les phrases se suivaient, par bribes un peu décousues, articulées autour d'un certain malaise. Pourrir l'ambiance de fin de journée d'un gars qui en fait ne voulait pas d'ennuis ? Check. Il déplaça vaguement son poids d'une jambe sur l'autre, un peu mal à l'aise. Il avait l'air fin, tiens. S'il s'excusait, il risquait de s'enfoncer un peu plus, s'il ne le faisait pas il passait pour un malappris qui interpellait les gens dans la rue pour leur rappeler un épisode contrariant auquel il n'était pas vraiment censé avoir assisté. Du coup, le nephilim se contenta de hocher la tête à la dernière phrase, tout à fait d'accord sur le fait qu'éviter les ennuis était la meilleure chose à faire - du moins dans la mesure du possible. Vu le contexte, c'était après tout plus facile à dire qu'à faire, entre le Néant, les guéguerres des surnaturels et toutes ces joyeusetés.

"C'est une bonne résolution, encore que pas toujours facile à tenir. D'ailleurs... à propos de problème, je sais pas si vous avez vu, mais vous avez une marque un peu rouge dans le cou."

Les mots lui échappèrent avant qu'il ait le temps de réellement réaliser qu'il mettait les pieds dans le plat pour la deuxième fois de la minute. Il se serait auto-fusillé du regard s'il avait pu. Bien joué, Roman, vraiment. D'autant qu'évidemment que l'ange devait l'avoir remarqué s'il passait la main dessus et que, s'il en croyait son attitude et le regard jeté en arrière, ça ne devait pas être la matérialisation d'un bon souvenir - surtout que bon, les souvenirs agréables n'étaient pas exactement sensés s'accompagner de traces du genre, selon son expérience.

"Il y a une pharmacie pas loin, si besoin est" proposa-t-il en guise de tentative de se raccrocher aux branches. "Parce que bon, je crois qu'à ce stade je suis en train de passer pour le boulet de service, mais ça partait pas d'une mauvaise intention."

Il se mordit la langue juste à temps pour s'empêcher de faire une remarque selon laquelle l'ange avait l'air un peu pâlot, tout de même. D'ailleurs, hein, peut-être que c'était son teint normal, il n'en savait rien après tout. Et il n'était pas médecin ni rien, malgré une certaine expérience en matière de blessures et autres écorchures, donc autant garder pour lui ses observations. Glissant les mains dans ses poches pour s'empêcher de parler avec les mains et de trahir le début d'embarras qui s'installait, le jeune homme s'arrêta avec l'ange au bord du trottoir en attendant que le feu passe au vert, tout simplement parce qu'ils étaient partis pour aller un peu dans la même direction, apparemment.
Revenir en haut Aller en bas

« J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer. »
That's my name, deal with it
Little Mermaid.
▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 105
▐†▌Nom Réel : Miel

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once and again | Ariel Dim 12 Oct - 22:31


All of this stay
You can't wait no more
I'm too afraid
Beach have passed through our door.
All of this stay
You were looking for
The secret Bay
The Shore you haven't been before.



Dans un monde parfait, le soleil aurait inondé la blondeur d'un Ariel souriait. Il aurait dit d'une voix fluette qu'il n'y avait pas de mal, puis salué le brun d'un petit geste souple de la main avant de traverser la route d'un pas décidé mais élégant. La vérité était toute autre, le feu tardait franchement à changer de couleur, son interlocuteur semblait se perdre entre ses pensées et ses mots tandis qu'un vent glacé frappait les jambes translucides et pleines de bleues de l'ange frigorifié et épuisé.

Il restait là face au jeune homme, les genoux s'entrechoquant et les dents serrées. Il aurait aimé sourire mais une grimace étrange s'afficha sur son visage. Il aperçut son expression au détour d'une vitrine et s'arrêta aussitôt avant qu'on ne pense qu'il faisait un AVC. Tout ces mots qui sortaient de sa bouche, ses expressions, ses mains qui volaient autour de lui lui donnaient un air vivant que l'ange lui enviait presque ce jour-là. Il fallait se reprendre. Il prit un grand bol d'air et avisa l'autre qui s'était mis à faire des remarques sur son cou et les rougeurs qui le décoraient. Autant de marques qui avaient momentanément ôté sa joie de vivre au jeune blond.

Out of Space
Where's my place ?
trapped in a black whole
Out of space ?
Following your soul
Searching for your trace
There's my only goal.



Il jeta un coup d'oeil à son téléphone et finit par reconnecter avec la terre " ... hein une ... Ah oui bonne idée, si vous voulez bien m'y amener ..." une pierre deux coups, il avait si peur que Kyran soit caché derrière une poubelle, se frottant les mains avant de les reposer sur sa gorge que la moindre compagnie était bienvenue. Comme par miracle, un joli rayon de soleil s'écrasa droit sur sa figure au moment où Ariel relevait le museau vers son nouveau meilleur ami. Malgré lui, un sourire naquit sur ses lèvres roses au moment où ses joues s'empourpraient a peine. Il était satisfait. Pas seul.

" Niveau boulet je m'y connais bien je suis un spécimen plutôt massif, dans le genre " Continua t il avant de se repasser la main sur sa gorge une brève seconde. " Je ne sais juste pas quoi dire à la pharmacienne. Mon maître s'est un peu emporté hier au Donjon ?  Je me massais le cou avec entrain ? J'ai couru doit sur ma corde à linge ? " Il traversa quand le feu tourna au vert et attendit le brun avant de lancer un aimable " Je m'appelle Ariel, comme la petite sirène, au fait "

Celebrate.
Spread your wings and fly.
Rise and Shine.
Leave it all behind.
Step all in.
And Rise up in the Sky
Dreams come true
Not only in your mind.

I've found my place
I spread my wings and fly.
Rise and Shine
Leave it all behind
Step all in
And Rise up In the Sky
Dreams come trues
Not only in my mind.
Revenir en haut Aller en bas

 « En sorcellerie, l'acte, c'est le verbe. »
That's my name, deal with it
Catastrophe en puissance
▐†▌Age : 23
▐†▌Messages : 37
▐†▌Musique : Coldplay - Magic


✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« En sorcellerie, l'acte, c'est le verbe. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once and again | Ariel Sam 18 Oct - 20:10


Il l'avait perdu. L'ange semblait s'être déconnecté, plongé ailleurs, perdu dans les nuages ou la tête dans la lune. Roman n'aurait pas su dire. Peut-être aussi qu'il l'ignorait simplement, ce qui aurait été tout à fait compréhensible vu l'adresse avec laquelle il avait abordé les divers sujets qu'il aurait probablement mieux fait d'éviter. Mais bon, il fallait bien que quelqu'un s'inquiète de cette marque, non ? Surtout si son porteur avait l'air plus pressé de l'oublier que de la traiter. Quoi que... L'idée de la pharmacie avait porté, apparemment. Un sourire passa sur les lèvres du sorcier, qui pour le coup ignora la petite voix lui rappelant que fréquenter des surnaturels au vu de sa double nature était une mauvaise idée. D'un autre côté, juste aider ne pouvait pas faire de mal, pas vrai ? Surtout entre éventuels boulets. D'ailleurs, adepte à l'insu de son plein gré des situations embarrassantes ou inexplicables au commun des mortels, Roman avait sa stratégie pour éviter la case "explications à n'en pas finir" :

"Au pire, ne dites rien. Ou alors il y a moyen de trouver une explication à base d'accident, voire de juste dire que vous êtes rentré de soirée et que du coup vous ne vous en souvenez pas." Il hésita un instant avant de se fendre d'un léger sourire. "Et si vous décidez de lui dire que vous avez couru droit sur la corde à linge, je suis sûr que son expression vaudra le détour."

À part dans quelques cas, l'humour tendait à désamorcer bien des situations, avait-il constaté. La colère, à part dans quelques cas de susceptibilité à fleur de peau, tendait à se faner avec une once d'auto-dérision, l'inquiétude fondait comme neige au soleil dès lors qu'on plaisantait sur le sujet – peut-être parce que la nature même de l'humour était de prendre du recul et de considérer une situation tout à fait problématique sous un angle moins accablant. Dans le cas du sorcier, il ne s'agissait pas tant de nier un souci mais, détermination oblige, de choisir un nouvel angle pour l'aborder.

La question de comment étaient arrivés là les marques sur la gorge de l'ange et les bleus sur ses jambes attendrait par contre tout de même un peu. Après tout, s'il était maladroit, Roman n'était pas non plus d'une indélicatesse crasse, et il était presque certain que si son vis-à-vis n'avait pas envie de détailler à un membre du corps médical ce qui lui était arrivé, il ne serait pas plus tenté que ça à l'idée de le raconter à un étranger total rencontré dans la rue. S'engageant sur le passage piéton alors que le feu tournait au vert, il rattrapa le blond au prénom aussi androgyne que son apparence.

"Enchanté, moi c'est Roman. J'aurais bien demandé si avec un prénom pareil vous faisiez carrière dans l'opéra ou la chanson, mais c'est un coup à se faire demander si je suis écrivain – ce que je ne suis pas. Autant pour le déterminisme en matière de noms, du coup."
Revenir en haut Aller en bas

« J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer. »
That's my name, deal with it
Little Mermaid.
▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 105
▐†▌Nom Réel : Miel

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once and again | Ariel Dim 19 Oct - 14:03


Il sourit légèrement en avançant a côté du brun aux manières amusantes. Ariel retrouvait et retrouverait toujours sa douceur naturelle. Malgré le mauvais moment qu'il venait de passer et l'impression de chute sans fin... Il suffisait d'un inconnu distrayant pour le détourner de sa peine et de sa souffrance. Comme un enfant tombé de sa chaise, qui pleure, et ô un papillon. Son rire menaçait de nouveau de s'envoler de ses lèvres pâles. Il s'étira un peu et avisa la pharmacie au détour d'une des ruelles.

" Je peux chanter. Je chante beaucoup à vrai dire, au moins une demi-heure, une heure par jour. Oui c'est le temps que je passe sous la douche " Il sourit a Roman, connaissant désormais son prénom. Plutôt joli, et musical qui plus est. " On écrit tous des romans. Comptabilité, cours, papiers administratifs. Non ?" pouffa un Ariel qui semblait avoir soudainement oublié ses contusions. Le blond s'engouffra dans la pharmacie. Il marqua un stop devant le rayon des parfums et crèmes et fronça les sourcils. Vile victime du consumérisme, il attrapa un pot de lotion hydratante pour le visage senteur vanille, d'après la promesse de l'étiquette. Puis pour ne pas sentir la vanille que du visage, il prit le lait corps.

" J'adore les pharmacies..." Marmonna t il en avisant les vernis colorés sur un présentoir, hésitant entre un vert pomme et un bleu azur. Sa nature marine lui fit attraper le bleu et regarder Roman avec de grands yeux qui voulaient dire : allez, approuve mes choix. Le début d'ouverture de bouche du brun furent pris pour une confirmation et il posa tout son fatras sur le comptoir en sortant son liquide. Ce n'est qu'aux trois quarts de la transaction qu'il releva soudainement le nez.

" Ah, et avec le petit vernis vous n'auriez pas une crème pour les marques d'étranglement ? " demanda joyeusement Ariel avant de se rendre compte de ce qu'il venait de sortir. Il resta un petit moment la main tenue avec son liquide et tenta un sourire immense devant la pharmacienne qui avait totalement bloqué sur la requête.
Revenir en haut Aller en bas

 « En sorcellerie, l'acte, c'est le verbe. »
That's my name, deal with it
Catastrophe en puissance
▐†▌Age : 23
▐†▌Messages : 37
▐†▌Musique : Coldplay - Magic


✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« En sorcellerie, l'acte, c'est le verbe. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once and again | Ariel Dim 19 Oct - 20:05


Il y avait quelque chose d'amusant dans le fait d'aborder les présentations par le petit bout de la lorgnette – par les détails, les considérations sur leurs prénoms respectifs, leurs affinités. Donc Ariel avait tiré de son prénom un amour pour le chant sous l'eau. Roman pour sa part, en matière d'écriture, n'était pas franchement à la hauteur de son nom. Il sourit légèrement, réfléchissant à ce qu'il aurait pu écrire en assez grande quantité pour avoir une production romanesque digne de ce nom. Assez ironiquement au vu de son statut de sorcier supposé maîtriser les mots, il écrivait assez peu, préférait une parole non entravée par l'écrit.

"Hm, j'ai surtout une production de tickets de caisse, ça compte aussi ?"

Le dossier médical ou les récapitulatifs de ses accidents sous forme d'ordonnances ne comptaient probablement pas s'il ne les produisait pas lui-même, après tout, mais les tickets, en revanche, étaient souvent de sa main. Ils ne tardèrent pas à pivoter dans une petite rue où se découpait nettement la grande croix verte des pharmacies, passèrent le seuil. Si le sorcier avait pris instinctivement la direction du rayon qu'il fréquentait le plus, son compagnon préféra s'arrêter au niveau de ce qui ressemblait à des crèmes et parfums, piochant un pot  dont l'étiquette mentionnait de la vanille tout en réaffirmant son amour pour les pharmacies. Un rien intrigué, le nephilim le regarda sélectionner des pots dans le rayon, se tourner vers les vernis qui auraient pu ressembler à des scarabées exotiques dans leurs petits pots ronds et brillants.

"Je t'avoue que je les trouve pratiques, mais de là à dire que je les aime... Jolie couleur, cela dit."

En général, c'était plus la nécessité qu'un goût personnel qui le guidait entre les rayonnages impeccablement tenus. Il reconnaissait cependant que les lieux auraient pu être moins accueillants, au lieu d'avoir tiré le meilleur du médical et du cosmétique en combinant une propreté impeccable, presque stérile, et un accueil chaleureux. Roman se demandait si l'ange n'avait pas oublié la raison initiale de sa venue quand, au moment de payer, l'être céleste se lança d'une façon assez... brute de décoffrage. Le sorcier se hâta d'arborer un sourire à la pharmacienne qui avait tourné le regard vers lui en quête d'une confirmation. Leurs expressions durent la détendre un peu puisqu'elle enchaîna très professionnellement malgré un léger sourire de ce qui pouvait être de la connivence.

"Je peux vous conseiller une crème contre les bleus, éventuellement un bon fond de teint pour dissimuler les traces puisqu'il fait encore un peu trop chaud pour sortir les écharpes" proposa-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas

« J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer. »
That's my name, deal with it
Little Mermaid.
▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 105
▐†▌Nom Réel : Miel

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once and again | Ariel Lun 20 Oct - 18:32


Ariel remuait dans tout les sens, mais distrayait légèrement la pharmacienne qui fut finalement rassurée par le couple étrange. Mettant ses contusions sur le coup d'un fétiche sexuel étrange. Ariel opta pour le fond de teint et la crème et sortit encore un peu de liquide d'une de ses poches. Récupérant le fruit de ses achats, il se tourna vers Roman en souriant a nouveau.

" Ca y est je vais pouvoir redevenir normal et on arrêtera de penser que je suis branché Donjons !" S'exclama t il si fort que plusieurs vieilles se retournèrent à la remarque, dardant l'androgyne d'un regard mauvais. Il fallait dire que son look féminin à l'extrême n'était parfois pas du goût de ceux qui débusquaient la supercherie. Ariel ne semblait même pas se rendre compte que son choix d'identité sexuelle était trop souvent associée à une éventuelle sexualité débridée. L'ange, vierge de tout péché, n'arrivait pas à comprendre les réactions qu'il pouvait soulever.

Innocent gamin mort trop tôt et revomi aussitôt sur terre avec un tas de plumes sur le dos. Allez, débrouille toi. Il tenait ses sacs en plastique et semblait retrouver de sa vie égarée peu avant. Il secoua ses boucles blondes et ressortit de la pharmacie en ignorant les petits sifflements de la part du troisième âge en quête de médicaments pour la tension.

" Ahlala quelle épopée." Brailla a moitié l'angelot en avisant une boutique rose un peu plus loin. Invitant Roman en l'attrapant sans possibilité de retrait par le bras, il le traîna jusqu'à la vitrine de ce qui semblait être un café à cupcakes. Apocalypse ou pas, les humains semblaient toujours aussi fans de sucreries en tout genre. Ariel s'émerveilla sur un modèle violet, rose et blanc et leva le nez vers son nouveau meilleur ami.

" J'en veux un. Deux. Non douze !" S'écria t il aussitôt en perdant tout sens des bonnes manières, voir même de comportement humanisé. Il n'était pas de ces créatures qui ployaient sous le poids des responsabilité, des ordres et de l'âge. Jeune et frais, l'angelot avait été jeté sur terre au moment même où le Paradis avait eu le bug de l'an 2000. Parfaitement inconscient du déroulement normal des activités, il s'était contenté de vivre et s'amuser bêtement. Son supérieur n'avait jamais donné signe de vie, et lui s'était mis en tête qu'être un ange consistait à naïvement apporter le bien autour de lui a grands renforts de sourires, bisous et autres mièvreries.

Bien que la vie ne soit pas toujours tendre avec lui, en témoignait son cou à ce moment précis, la mémoire d'Ariel avait une forte tendance à l'amnésie sélective qui faisait de lui ce qu'on pouvait qualifier d'imbécile heureux. Aussi se rua t il dans l'océan de sucre et de petites paillettes en attirant Roman qu'il tenait par la main. L'innocence d'un enfant et tout un tas de personnes qui regardait le couple en se demandant quoi penser. Il commanda de tout, sans tenir compte des quantités.

" Tu veux quoi, toi ?" demanda t il aussitôt en trépignant d'impatience à l'idée de tout gouter.
Revenir en haut Aller en bas

 « En sorcellerie, l'acte, c'est le verbe. »
That's my name, deal with it
Catastrophe en puissance
▐†▌Age : 23
▐†▌Messages : 37
▐†▌Musique : Coldplay - Magic


✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« En sorcellerie, l'acte, c'est le verbe. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once and again | Ariel Dim 2 Nov - 15:06


Bon, au moins leurs sourires semblaient avoir apaisé la pharmacienne... du moins jusqu'à ce qu'Ariel ne mentionne un donjon devant un troupeau de petites vieilles qui s'outragèrent aussitôt. Roman leur adressa un vague sourire qui ne lui attira que des regards perçants et emboîta le pas à l'ange manifestement de bien meilleure humeur. Tout à son étonnement sur ce changement d'humeur si brusque, le sorcier manqua de percuter un présentoir sur le chemin de la sortie, l'évitant de justesse. L'angelot en profita pour l'attraper par le bras du coup et l'entraîner vers une boutique... euh... très rose, à défaut d'autre mot. Et il aurait juré voir des paillettes quelque part entre deux exclamations plus qu'enthousiastes d'Ariel. Un sourire glissa sur les lèvres du nephilim alors qu'il suivait le concentré de bonne humeur dans la boutique. Trouver autant de pâtisseries qu'on aurait juré sorties d'un Disney très sucré dans un contexte un peu apocalyptique était surprenant, mais bon, sûrement que ce genre de pause à paillettes comestibles permettait aux adeptes du genre de sourire malgré la situation.

"T'es sûr de pouvoir en manger douze ? Autant en prendre quelques uns et garder la possibilité de découvrir les autres plus tard, non ?"

Et éventuellement s'éviter une overdose de sucre, aussi... si tant est que les anges puissent subir un truc pareil. Une étincelle rieuse passa dans les iris du sorcier alors qu'il se demandait si Ariel n'était pas purement et simplement blindé contre le principe même d'un trop-plein de sucre. Peut-être même que le sucre rose expliquait d'où il tirait une telle énergie joyeuse. Ignorant les regards qui pesaient sur leur duo, Roman s'intéressa de plus près à la vitrine pleine de confiseries et de petites étiquettes détaillant ce qui se cachait sous les étoiles et les paillettes des petits gâteaux. Ah, ça devait être la première fois qu'il croisait des gâteaux à la rose.

"Oh, euh... Je vais en prendre un machin  là, au chocolat et aux fruits rouge. Vous avez des boissons avec, s'il vous plait ?"

La vendeuse lui adressa un sourire tout en lui déballant une liste longue comme le bras de jus de fruits, de bubles teas, de laits de soja ou trucs du genre... Finalement, le nephilim trouva dans leurs cinquante sortes d'infusion un thé tout simple qui diluerait un peu le sucre du goûter improvisé. En attendant que la demoiselle derrière le comptoir réusisse faire tenir sur un plateau leur commande, elle les invita à s'installer. Le sorcier pivota pour observer la table, se cognant le coude dans une table au passage, haussa légèrement les épaules.

"Tu as une préférence pour la table ? Vu qu'on a l'embarras du choix..."

Malgré quelques personnes attablées, dont certaines occupées à les regarder un peu bizarrement, il restait assez de places pour qu'ils puissent s'installer à leur guise près de la vitrine, dans un coin plus discret ou encore pas loin d'un des bouquets de fleurs qui faisaient office de décoration.
Revenir en haut Aller en bas

« J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer. »
That's my name, deal with it
Little Mermaid.
▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 105
▐†▌Nom Réel : Miel

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once and again | Ariel Dim 9 Nov - 17:33


Des couleurs comme s'il en pleuvait, dans un mode gris, noir et orange. Une tristesse ambiante que cette avalanche de rose et de violent tentait de faire taire. Une lueur d'espoir qui animait aussi le visage d'un Ariel. L'ange était volubile comme un nuage de sucre, une écume caramélisée qui offrait au brun des sourires sincères et optimistes.

" Il y a deux types de personnes. Ceux qui prévoient, optimisent. Ils organisent, rangent et font des plannings. Ils sont dans le contrôle. Et il y a les autres, ceux qui font un peu au feeling, et qui se retrouvent souvent à court de tout. Je ne fais pas partie de la première catégorie
" Dit Ariel avec un sourire en coin, sélectionnait un grand nombre de pâtisseries. Son plan était bien simple, croquer au moins dans chacune d'entre elles et ainsi avoir l'espace pour tout goûter. Trépignant d'impatience, il chercha des yeux une petite table.

Ce fut Roman le plus rapide, il les installa tout deux vers la vitrine, noyés dans les fleurs artificielles. L'endroit n'était pas le plus luxueux, tout n'était pas d'un goût exquis mais Ariel l'appréciait dans sa simplicité positive. Il se vautra sur son tabouret, regarda la commande de Roman.

" Tu n'es pas exactement ce que j'appellerais un aventurier " commenta le blond en lui montrant un de ses cupcakes d'un vert clair assez pastel " Thé vert et nougatine" il hocha la tête comme s'il venait d'énoncer un psaume et remua sa boisson. Il avait commandé un chocolat chaud, sirop de caramel, chantilly et nappage chocolat. Bref, un diabétique aurait succombé. Il plongea sa cuillère dans le délice sucré et le savoura longuement en fermant les yeux une seconde.

" Tu te tapes dans tout ce qui passe, tu n'es pas très adroit " dit remarquer l'ange qui n'avait raté aucune de ses semi cascades. " Tu serais le pire serveur du monde " nota ariel en imaginant la scène." Ou le meilleur, ça dépens pourquoi viennent les clients mais ça deviendrait artistique " s'exclama t il joyeusement la cuillère dans le bec.

Puis l'ange commença par croquer dans un premier gâteau. Chocolat. Double, triple dose de chocolat. Il roula des yeux de plaisir avant d'attaquer un second, plus exotique, au lait de coco et a la mangue. Puis un troisième, le fameux thé vert nougatine. Puis pistache, et encore deux autres parfums, ne faisant que de petites marques de crocs dans les cupcakes a moitié mangés qui s'empilaient à côté de lui ." Je me sens affreusement coupable de faire ça mais c'est trop bon" s'excusa l'ange en regardant les restes qui faisaient tristement la gueule, a peine entamés.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
That's my name, deal with it


MessageSujet: Re: Once and again | Ariel Aujourd'hui à 15:08


Revenir en haut Aller en bas

Once and again | Ariel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Ariel Farell [Pouffy]
» Je suis Ariel, mais sans la queue.
» Ariel Meery, la fille aux cheveux de feu [Terminé]
» THE WITCH IS HERE -> ARIEL DESIREE JOHNSON
» Femme sirène, Femme humaine. J'ai fait mon choix † Ariel Jones
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum



IN NOMINE MENS ::  San Diego Alternatif :: Mid-City :: Vanity-