AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
You had better run from me [Evangéline]


 


Partagez|

You had better run from me [Evangéline]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
That's my name, deal with it
Nobody Can Change Who You Are

▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 778
▐†▌Nom Réel : Asalya Beth Maslov
▐†▌Musique : Icon For Hire - Make A Move, Get Well, Off With Her Head, Cynics & Critics

▐†▌Citation : Les étiquettes, c'est pour les conserves. Pas pour les gens.

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: You had better run from me [Evangéline] Dim 28 Sep - 22:18




You had better run from me
Du haut de ses 25 ans, résumer toutes les bourdes d'Asalya laissait l'impression qu'elle avait en quelque sorte raté sa vie. Aucune étude à son actif, donc aucun diplôme en poche, un séjour dans un centre de désintoxication après des années de consommation pendant son adolescence ainsi qu'au début de l'âge adulte, un boulot de barmaid et un appartement aux murs en carton, rien ne laissait croire que la jeune femme ici présente tentait de protéger de son mieux le reste de l'humanité. Certes, comme genre de responsabilité à transmettre à une adolescente coincée dans un corps d'adulte, la génétique n'avait pas choisi son meilleur ''soldat'' pour défendre les humains. Au moins ces derniers temps, la jeune Psi s'était amélioré et malgré qu'elle restait une vraie tête brûlée, il fallait avouer qu'elle tentait de faire des efforts.

La soirée s'avérait plutôt calme dans le bar où l'ex-toxico bossait depuis maintenant deux ans. Loin de s'en plaindre, surtout après son expérience de survie aux côtés d'Eden avec comme ennemi le Cavalier sans tête, la jeune femme ne se sentait pas d'humeur de supporter de nombreux clients souvent trop bavard et encore moins ceux qui abusaient de l'alcool au point de devenir de vraies loques. Curieux le fait qu'elle occupait un emploi où elle servait des litres du liquide qui avait en quelque sorte détruit la vie de sa propre mère après le décès de son père, mais bon, avec la destruction du reste du monde, ce n'était pas demain la veille que cette vieille bique allait passer la porte d'entrée, encore fallait-il savoir si elle s'avérait toujours en vie... Alors qu'elle jetait un coup d'œil à l'horloge accroché au mur, un fin sourire se dessina sur ses lèvres. Lentement et sûrement l'heure de la fermeture approchait et bientôt elle pourrait rejoindre son lit histoire de dormir un petit moment. À en juger par la rare clientèle qui se trouvait sur place, elle n'aurait pas besoin de se chamailler avec personne afin qu'ils quittent le bar. Il fallait avouer qu'il n'était pas rare de tomber sur un client qui réclamait un dernier verre avant de partir ou encore qui mettait difficilement un pied devant l'autre - ce qui accessoirement, venait avec une humeur de merde -.  

Mettre à jour l'inventaire. Aux yeux de la jeune Psi, il n'y avait rien de plus ennuyeux à faire que ça surtout dans une pièce moyennement sombre où une odeur étrange régnait en permanence, mais entre sa collègue qui se trouvait derrière le bar et du temps à tuer, la liste des distractions possibles se trouvaient largement limités. Une fois cette tache accomplie, cette dernière pris la direction du comptoir avec un air de satisfaction sur le visage. L'inventaire est nickel! Y'a rien qui... Ah, c'était quoi cette odeur un peu trop familière? Eh pourquoi cela lui rappelait son aventure dans la forêt qui bordait la ville de San Diego, plus exactement quand elle avait mis le feu à l'arbre tordu? Hey, Tu trouves pas qu'y a une odeur de fumée? Y'a un truc qui crame ou quoi? Demanda-elle à Évangeline au lieu de terminer sa première phrase. Qui sait, peut-être que c'était son imagination qui lui jouait des tours, mais autant s'en assurer...
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
That's my name, deal with it
Néphilim
▐†▌Age : 27
▐†▌Messages : 191
▐†▌Nom Réel : Emma
▐†▌Musique : "Evergreen" + Hyde +

▐†▌Citation : "Sometimes, the best book has the dustiest jacket, and the best teacup is chipped"

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Lun 29 Sep - 12:48


La journée n'avais pas été de tout repos pour Lily. Après un réveil en catastrophe, et surtout en retard, elle avait dû courir jusqu'à l'Université, à cause d'un accident dans le métro. Arrivée devant l'amphi de son premier cours de la journée, elle se rendît compte qu'elle avait oublié sa thèse. Et qu'il fallait qu'elle l'est oublié le jour de sa présentation. Prise de panique, elle était restée devant la porte un certain moment avant que Lise, sa meilleure amie ne la fasse sursauter en sortant de l'amphi. Quelle ne fut sa surprise lorsque cette dernière lui annonça qu'elle s'attendait à un oublie de la part de Lily et qu'elle lui avait imprimé une copie de ladite thèse. Evangéline ne saurait dire combien de fois son amie lui avait, ainsi, sauvé la vie. Après une présentation éprouvante et quatre autres cours de la sorte, Evangéline était rentrée chez elle pour se changer avant le boulot. Sur le point d'ouvrir sa porte d'entrée, son voisin de palier s'était présenté à elle, très peu vêtu. Comme à son habitude, il lui fit des avances et heureusement pour Lily, la serviette ne tomba pas, cette fois-ci. Ce voisin était un vrai pervers, et de surcroît un emmerdeur de première. Lily se réfugia chez elle et s'assura que chaque verrou était bien tiré.

Après une journée aussi mouvementée, elle fut bien contente de voir que ce soir, le bar était presque vide. Il ne lui aurait pas fallut tomber sur des clients saouls et invivables ce soir. Elle n'en pouvait plus. Elle nettoyait les derniers verres, en attendant que les clients veuillent bien partir, et se disait que si Asalya n'avait pas été là, elle aurait encore dû se taper l'inventaire. Heureusement, sa collègue était efficace, et semblait s'en sortir toute seule. Un coup d'éponge sur le bar et la journée était presque finie. Asalya vînt à elle, la prévenant qu'elle aussi avait fini. Mais elle lui fit remarquer une drôle d'odeur.

- Tu as raison, c'est étrange, on dirait une odeur de poubelle qui brûle.

Ouvrant de grands yeux, Lily somma le dernier client de bien vouloir partir, ce qu'il ne fit pas sans peine. Et ferma la porte d'entrée à clé.

- On devrait aller voir, je pense que le clochard de l'autre fois est revenu. Prions seulement pour qu'il soit seul encore une fois.

Lily se dirigea vers la remise, qui était assez grande, et surtout remplie de caisson de bières et autres alcools. Elle passa devant le bureau vide de son patron et se dirigea vers la porte du fond. Cette dernière ne s'ouvrait que de l'intérieur, aussi fallait il penser à la bloquer avec le tonneau de bière qui se trouvait à côté. Lily se tourna vers Asalya, à la fois pour s'assurer qu'elle était bien là, et pour se donner du courage. Poussant la porte d'une main et attrapant le tonneau de bière d'une autre, elle fut prise d'un quinte de toux lorsque la fumée envahit l'arrière boutique. Secouant l'air de ses mains pour essayer de dissiper la fumée, Lily descendit les quelques marches qui la menaient aux poubelles. Cherchant l'origine de cette fumée, elle ne mit pas très longtemps à repérer la silhouette d'un homme, se frottant les mains au dessus d'une poubelle en feu.

- Hey vous... alors qu'elle allait continuer sa phrase, la fumée se fraya un chemin jusqu'à ses poumons, et elle s'étouffa.

Tentant de retrouver un semblant d'air pur, elle se mit à l'écart et essaya de se calmer. Les battements de son coeur avaient décuplés, et ses mains étaient maintenant moites. Sachant très bien ce qui allait se passer, elle tenta de reprendre pieds dans la réalité. Elle ne voulait pas se rappeler ce soir là. Elle ne voulait pas sentir la chaleur du brasier, la puanteur de la fumée et la douleur de sa perte. Elle sentait ses mains trembler, à moins que ce ne soit tout son corps qui ne tremblait, elle n'en était pas très sûre.

- Asalya.... Elle parlait d'une voix étouffée par la fumée. Aides moi...

Une nouvelle quinte de toux la cloua contre le mur et elle ouvrit les yeux un instant, pour se rendre compte qu'elle brillait. A nouveau. Prise de panique, elle ferma sa main en un poing et la cacha dans son dos. Mais lorsqu'elle baissa les yeux, elle se rendit compte que c'était tout son corps qui brillait. Son coeur battait à tout rompre et la migraine qui lui martelait le crâne lui fit fermer les yeux. Ce n'était pas vrai, c'était un cauchemar. Surement un coup de la fumée encore. Pourquoi cela lui arrivait il? Devenait elle folle? Elle se recroquevilla contre le mur et resta là, prostrée, tremblant de tout son corps. Et brillant plus que jamais.
Revenir en haut Aller en bas

« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
That's my name, deal with it
Nobody Can Change Who You Are

▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 778
▐†▌Nom Réel : Asalya Beth Maslov
▐†▌Musique : Icon For Hire - Make A Move, Get Well, Off With Her Head, Cynics & Critics

▐†▌Citation : Les étiquettes, c'est pour les conserves. Pas pour les gens.

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Mar 30 Sep - 8:33




You had better run from me
Cela aurait pu avoir un côté rassurant de savoir que cette odeur ne provenait pas seulement de son imagination, mais bel et bien de la réalité. Si certains Démons de la Drogue cherchaient à la faire replonger dans ses ''bonnes vieilles habitudes'', la jeune femme n'était jamais à l'abri d'une attaque sournoise de leur part histoire de la rendre à nouveau dépendante. Malgré qu'elle reconnaissait facilement les sensations que la drogue créait sur son corps, on ne savait jamais à l'avance ce que ces cornus de malheur pouvaient mettre sur pied afin de rester un maximum discret...

Une fois le dernier client en dehors du bar, Lya' esquissa un vague sourire au souvenir du pauvre clochard. Si l'idée de mettre le feu à une poubelle dans le but de se réchauffer un peu ne s'avérait pas l'idée du siècle surtout à côté d'un bâtiment ouvert jusqu'à très tard dans la nuit, cette dernière ne pouvait s'empêcher de ressentir une certaine forme de pitié pour ce type. Ayant connu une vie où elle avait dû faire l'expérience de certains passages d'errances pour diverses raisons personnelles, la réalité de cet homme n'était pas bien loin de la sienne il y avait cela seulement quelques années... Histoire d'éviter un incident fâcheux, la Psi attrapa l'extincteur qui se trouvait qu'à quelques pas du tonneau de bière, prête à déverser un flot de mousse blanche sur des flammes menaçantes. Elle qui appréciait le feu à cause de son pouvoir ainsi que de son ancienne sphère, cela lui laissait une drôle d'impression de devoir maîtriser des flammes et non de les utiliser à bon escient. Au moment où sa collègue ouvrit la porte, une fumée légèrement dense pénétra à l'intérieur du bar sans pour autant laisser croire à un incendie. Encore une fois, c'était une silhouette masculine qui se retrouvait au-dessus d'une poubelle enflammée, mais quand Evangéline vint pour ouvrir la bouche dans le but de lui faire comprendre que ce n'était pas l'endroit approprié pour s'adonner à cette ''activité'', cette dernière commença à s’étouffer avec la fumée. Et la situation dégénéra en un clin d’œil.

Son premier réflexe fut de déposer l'extincteur sur l'une des marches pour ensuite attraper un couvercle métallique afin de le poser plus ou moins violemment sur la poubelle de manière à ce que le feu ne soit plus alimenté par l'oxygène. Si l'homme avait eu l'intention de protester, ce dernier n'eut pas cette chance, car le regard noir que lui lança l'ex-toxico le dissuada de s'attarder plus longtemps dans le coin. Certes, elle s'avérait loin d'être une personne responsable et mature, mais pour ce soir, elle n'avait pas vraiment envie de subir une prise de tête avec un parfait inconnu dans une ruelle sombre... Enfin, pas si sombre que cela puisqu'une étrange lueur illuminait de plus en plus le sol ainsi que les briques. Pourtant, le feu était réellement éteint, non? Puis vint la demande d'aide de sa collègue.      

Gris. Une putain de lumière grise qui émanait carrément de son corps. Non mais sérieusement? C'était une blague ou quoi?! Elle bossait vraiment avec une Nephilim et elle ne s'était jamais rendu compte de rien jusqu'à ce jour? Sans prendre la peine de répondre à ses propres questions qui fusaient de toutes parts dans un coin de son esprit, Asalya se dirigea pratiquement au pas de course vers l'autre jeune femme prostrée contre un mur, pour ensuite l'attraper par les épaules histoire de l'obliger à se remettre sur ses pieds. Entre un grognement qui témoignait son effort physique - non pas que la barmaid s'avérait lourde, mais ce n'était pas tous les jours qu'elle devait soulever un poids presque mort sans l'aide de personne d'autre - et une série de jurons formulés mentalement alors qu'elle trainait Évangéline jusqu'à l'intérieur, cette dernière espérait qu'aucun témoin de la scène n'allait se manifester dans les prochaines minutes. Une fois la porte refermée derrière elles, Lya' relâcha la Nephilim avant de lui faire face sans la moindre retenue. T'as une p'tain de case en moins ou quoi? Tu connais pas les règles!? Éclata-t-elle tout en tapotant son index tout contre son crâne. Si les êtres psioniques ne possédaient pas une aura à proprement parler, cela ne l'empêcha pas de connaître les règles à ce sujet. Interdiction de la dévoiler devant des humains et à moins que la Nephilim qu'elle avait sous les yeux ne soit devin, elle ne pouvait pas deviner que l'ancienne délinquante appartenait à une quelconque force surnaturelle.  

- Avant qu'on discute, t'es de quel côté? Parce qu'avant de se déclarer Psi, Asalya n'avait pas envie de tomber sur une créature alliée aux Anges et encore moins aux Démons. Maintenant chasseuse, Miss rose bonbon ne faisait plus la différence entre ces deux camps adverses, donc si elle n'était pas du côté de la neutralité, leur relation risquait de changer drastiquement...
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
That's my name, deal with it
Néphilim
▐†▌Age : 27
▐†▌Messages : 191
▐†▌Nom Réel : Emma
▐†▌Musique : "Evergreen" + Hyde +

▐†▌Citation : "Sometimes, the best book has the dustiest jacket, and the best teacup is chipped"

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Mar 30 Sep - 11:23


Ce n'était pas une douleur physique. Non, c'était bien pire. Une douleur mentale que rien ne pouvait arrêter, effacer ou même atténuer. C'était la douleur de revivre sans cesse cette nuit funeste. Pourquoi, pourquoi avait elle survécu? Pourquoi n'était elle pas morte dans ces flammes infernales? Pourquoi ne gardait elle aucune cicatrice de ce soir là. Alors même que les brûlures qu'on avait relevé sur son corps étaient de celles qui ne s'effacent jamais entièrement. Rien, rien de cette nuit n'était resté. Rien, sauf cette cuisante douleur dans la poitrine. Et l'impression de devenir folle chaque fois que ce phénomène étrange se produisait. Cette lueur grisâtre qui semblait émaner d'elle.

Lily ne resta pas longtemps contre le mur. Lorsqu'elle sentit des mains l'agripper par les épaules, elle voulut gémir de douleur, mais n'y parvînt pas. Elle se sentit molestée, puis trainée jusque dans le bar. Elle ne comprenait pas la rage qui semblait émaner de sa collègue. Pourquoi était elle en colère? Qu'avait elle fait? Et puis le tonnerre éclata. Sortant de la bouche de sa collègue. Elle l'invectiva de nombreuses questions, que Lily ne comprit pas sur le moment. Reprenant ses esprits autant que son souffle, la jeune femme se tenait tant bien que mal aux étagères. Elle avait les jambes qui tremblaient. De la sueur perlait sur son visage qu'elle avait blême. Blanche comme un linge, elle crut qu'elle allait vomir. Se reprenant, sachant parfaitement qu'elle s'en voudrait plus tard d'avoir été vu dans un tel état. Lily se redressa, et prit une profonde inspiration. Elle crut sentir s'embraser ses poumons, et manqua de vomir à nouveau. Tentant de se redonner une certaine contenance, elle fixa Asalya dans les yeux et lui dit, incrédule.

- Mais de quoi tu parles nom de dieu... Elle avait la voix qui tremblait. De quelles règles tu parles? Des règles d'incendie?


Lily tremblait, et elle sentait bien qu'elle allait craquer si elle ne réussissait pas à sortir de là tout de suite.

- Désolée, j'ai été prise de court par la fumée. Je... Je ne pensais pas réagir comme ça....


Elle baissa la tête. C'était déjà assez dur de lutter contre ses démons, mais si Asalya en rajoutait une couche, elle ne pourrait le supporter. Lily remarqua qu'elle luisait encore. Sa main ouverte, elle la tournait et la retournait, pensant ainsi dissiper le mirage.

- De quel côté je suis??? Mais tu en as de ces questions. Je ne t'ai pas attaqué ce soir. Je t'ai... Demandé de l'aide. Je n'arrivais plus à respirer. Ce n'est quand même pas ma faute bordel !!


Ca y est, elle commençait à craquer. Elle n'allait pas pouvoir se retenir bien longtemps, avant de tout faire sauter dans la pièce. Mais lorsqu'elle releva les yeux, elle fut interloquée par le regard que lui jetait sa collègue. Elle remarqua que celle dernière regardait avec insistance sa main. D'abord interloquée, elle ouvrit de grands yeux lorsqu'elle comprit.

- Tu la vois? Toi aussi tu la vois? Cette.... lueur....
Revenir en haut Aller en bas

« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
That's my name, deal with it
Nobody Can Change Who You Are

▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 778
▐†▌Nom Réel : Asalya Beth Maslov
▐†▌Musique : Icon For Hire - Make A Move, Get Well, Off With Her Head, Cynics & Critics

▐†▌Citation : Les étiquettes, c'est pour les conserves. Pas pour les gens.

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Ven 3 Oct - 20:32




You had better run from me
Pourquoi rien ne pouvait être simple ou encore que le monde se décide à tourner en rond et non en sens inverse en faisant des loopings? À croire que la facilité existait seulement dans un monde parallèle. Non pas que la Psi n'appréciait pas les Nephilims, mais apprendre de cette manière qu'elle travaillait avec une créature surnaturelle sans jamais s'en être rendu compte avant l'incident la laissait perplexe. Appartenait-elle à ceux qui voyageaient à travers le monde depuis des siècles? Avait-elle choisi de servir une cause précise que ce soit chez la Première ou la Deuxième force?  

Malgré que sa collègue semblait encore être en train de chercher difficilement son souffle, la jeune femme ne lui laissait pas vraiment une chance de retrouver une certaine contenance. Les bras croisés sous la poitrine, Asalya essayait de ne pas la fusiller du regard après son petit numéro dans la ruelle. Pourquoi s'entêtait-elle à jouer l'idiote de service qui ne comprenait rien à la situation et surtout pourquoi ne ''rangeait''-elle pas son aura au lieu de continuer à la faire briller? Bien entendu personne ne pouvait la voir et la lumière qu'elle dégageait à travers la pièce n'était pas assez visible pour être vu de l'extérieur... Lorsqu'elle lui demanda si elle aussi voyait la lueur grise émaner de son corps, cette dernière releva un sourcil avant de répondre.  

- Ton aura? Tu crois que j't'ai traînée à l'intérieur pour l'plaisir? Tout le monde peut la voir! À quel jeu jouait-elle? Ne comprenait-elle pas les enjeux de se montrer au grand jour sous les yeux de gens qui ne savait pas la vérité? Quoique, se pouvait-il qu'au fond Evangéline ne se contentait pas de jouer la comédie? Attends une p'tite seconde... Souffla-t-elle entre ses lèvres avant de froncer légèrement les sourcils, signe que la gothique réfléchissait à toute vitesse. Avait-elle sous les yeux une Nephilim naïve, c'est-à-dire qu'elle n'avait aucune idée de sa véritable nature de surnaturelle? Cette fois-ci, son ton se fit beaucoup plus doux que précédemment. Tu sais pas c'que t'es c'ça? Pour la première fois depuis que Lya' connaissait son état psionique, elle venait de tomber sur un être qui n'avait pas conscience de son ''état'' et qui semblait avoir besoin d'un cours de rattrapage, sauf était-elle la mieux placer pour prendre le rôle du professeur? En tant que Psi, la jeune femme devait entretenir des liens positifs avec eux et puisque sa collègue s'avérait neutre jusqu'à preuve du contraire, son devoir était de la rallier à son côté et non l'envoyer chez les Démons ou les Anges. Peut-être qu'il était temps d'utiliser son petit côté manipulateur qui pouvait être un atout dans ce cas-ci et qui allait servir un peu plus que ses propres intérêts.  

- J'crois que tu vas avoir besoin de t'asseoir... Lui proposa-t-elle avec un vague sourire sur les lèvres tout en pointant l'avant du bar pour qu'elles puissent discuter tranquillement... Sans se gêner, Asalya s'installa sur le rebord du comptoir, ses jambes se balançant doucement dans le vide pendant qu'elle s'évertuait à formuler mentalement un début d'explication. Au bout de quelques secondes, l'ancienne délinquante se lança dans le vide avec des paroles qui se voulaient claires. Comme tu l'sais, y'a des Anges et des Démons qui ont la gueule des humains, puis bah... Ils peuvent avoir des bébés de la même manière que... J'crois que t'as saisi l'idée... Mais ils sont pas tous humains. Y'en a qui sont des Nephilims et c'est ce que t'es. T'as une tête d'humaine, mais t'as des particularités que l'humanité n'a pas. Inutile de dire que la jeune Psi avait pratiquement l'impression de donner un cours sur la procréation. Bien sûr, elle ne s'attendait pas à avoir une question du genre ''comment on fait des bébés?'' de la part d'Evangéline, mais cela lui refilait tout de même un sentiment étrange. J'sais que ça parait complètement débile comme histoire, mais c'est la vérité, mais moi j'suis là pour te guider dans c'te folie. Sa voix se voulait assurée ainsi que convaincante, mais le plus difficile restait à ne pas perdre le côté sérieux de la discussion. Maintenant, il ne lui restait plus qu'à attendre le flot de questions.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
That's my name, deal with it
Néphilim
▐†▌Age : 27
▐†▌Messages : 191
▐†▌Nom Réel : Emma
▐†▌Musique : "Evergreen" + Hyde +

▐†▌Citation : "Sometimes, the best book has the dustiest jacket, and the best teacup is chipped"

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Mar 7 Oct - 19:26


C'était incroyable. Soit la folie avait totalement envahie le pauvre cerveau de la jeune femme. Soit Asalya voyait réellement cette lumière qui sortait d'elle. Evangéline était complètement abasourdie. Elle fit un pas vers sa jeune collègue avant de se figer sur place. Elle se rendit compte, en écoutant la jeune femme, que tout le monde avait pu voir cette lumière, et ce, depuis le tout début. Alors cela voulait dire que personne ne lui en avait parlé. Et qu'on l'avait laissé sombrer dans la peur et l'insanité. Tout ceci sonnait un peu trop faux à ses oreilles. Comment les gens n'avaient ils pas pu réagir à ça?

Asalya semblait se rendre compte de l'état d'esprit d'Evangéline, et lorsqu'elle lui proposa de s'asseoir, cette dernière ne se fit pas prier. Mais ce qui sortit de la bouche de la jeune femme laissa Lily totalement coite. Des Anges, des Démons et des Né... Néphilims. Elle devait se moquer d'elle. Il ne pouvait pas en être autrement. Lily ferma les yeux et se concentra sur sa respiration. Elle ne se redressa que lorsqu'elle sentit qu'elle avait pleine possession de ses moyens, et qu'elle ne craquerait pas. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, son " aura " avait disparue. Elle se lança alors.

- Mais.... De quoi tu parles? Des Anges... et des Démons...? Mais c'est quoi ce charabia? On est pas dans un roman de J.K Rowling là... Pourquoi tu me dis des trucs comme ça. T'es bourrée c'est ça? On est toutes les deux bourrées et je ne me souviendrai pas d'avoir bu...

Evangéline se leva de son tabouret et fit quelques pas, se retrouvant presque au milieu de la pièce.

- Arrêtes de te foutre de moi. Je ne suis pas débile. Ca n'existe pas les... les Anges et les Démons... Je suis normale. Je suis une humaine... Je... Je suis normale... normale...

Elle sentit le malaise la reprendre et sa vue se brouilla. Elle avait la tête qui tourne et elle manqua de s'étaler. Mais elle se rattrapa au billard et se mit à respirer très bruyamment. Elle essayait de se maitriser mais les idées se bousculaient dans sa tête.

- Je suis une humaine... je suis normale murmurait-elle en boucle.

Evangéline tourna les yeux vers Asalya. Son regard emprunt d'une profond détresse. Elle sentit perler une larme sur sa joue et entendit un léger craquement, puis le déchirement d'un tissu dans son dos. Ses ailes venaient de se déployer et elle n'avait rien pu maitriser. Alors que ses ailes se mouvaient doucement dans son dos, elle sentit une légère brise et vit une plume tomber à ses pieds. Effarée, elle capta son reflet dans le miroir situé derrière le bar. Evangéline se vit, ornée d'une paire d'ailes grise qui semblaient flotter dans son dos. Prise d'un vertige, Lily se rattrapa tant bien que mal au billard avant de se laisser glisser au sol. Répétant sans cesse la même litanie. " Je suis normale ".
Revenir en haut Aller en bas

« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
That's my name, deal with it
Nobody Can Change Who You Are

▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 778
▐†▌Nom Réel : Asalya Beth Maslov
▐†▌Musique : Icon For Hire - Make A Move, Get Well, Off With Her Head, Cynics & Critics

▐†▌Citation : Les étiquettes, c'est pour les conserves. Pas pour les gens.

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Dim 12 Oct - 23:43




You had better run from me
Pauvre petite chose complètement larguée dans un monde qui comportait encore de nombreux mystères. Comment avait-elle pu vivre aussi ''longtemps'' sans se douter de quelque chose, que ce soit de sa différence ou bien de ses pouvoirs qui normalement auraient vu le jour pendant son adolescence? Bien sûr, la jeune Psi comprenait son état d'esprit, car quelques années plus tôt, elle avait été à sa place - à quelques différences près - c'est-à-dire se retrouver dans la peau d'une adolescente toxicomane avec une capacité qui lui permettait d'infliger des brûlures sur la peau. Cette fois-ci, Asalya endosserait le rôle que son arrière-grand-mère avait joué pour lui expliquer avec le plus de détails possible le monde qui l'entourait et dont elle avait eu nullement conscience pendant son enfance ainsi que son adolescence. Pour une des rares fois de son existence, Lya' allait prendre ses responsabilités et guider celle qui se retrouvait seule dans les ténèbres. Elle serait d'une certainement manière sa lumière.

Encore assise sur le rebord du comptoir, cette dernière regardait sa collègue péter un câble sans chercher à la raisonner avec des mots. Au commentaire sur le fait qu'elles seraient toutes les deux saoules, un sourire en coin se forma sur ses lèvres. Evangéline, comme bien des gens - en fait, c'était un secret pour personne - était au courant qu'elle ne consommait pas le moindre verre d'alcool, comme si son estomac faisait automatiquement un rejet dès que la moindre goutte touchait sa langue. Ses bras croisés sous sa poitrine, Asalya lui laissa la chance de s'exprimer sur ce sujet avec ou sans insultes à son égard. Il ne fallait pas être devin pour comprendre que la Nephilim arrivait difficilement à avaler la vérité, sauf quand elle manqua de peu de tomber face contre terre, la Psi fit un mouvement vers l'avant, mais voyant qu'elle se raccrochait à la table de billard, ses mains se contentèrent de s'appuyer sur le comptoir. Voilà que c'était encore et encore les mêmes mots qui s'échappaient de sa bouche.

Une fois que la jeune femme fut un peu plus calme, l'ancienne délinquante se décida à se relever, ses bottes aux semelles compensées claquant plus ou moins discrètement sur le vieux parquet. À peine eut-elle le temps de se rendre à sa hauteur que de magnifiques ailes firent leur apparition dans le dos de la Nephilim. Heureusement qu'à cette distance aucun badaud ne pouvait remarquer l'étrange scène à travers les fenêtres du bar... Lorsque la brunette toucha le sol, probablement une surdose d'émotions venait de mettre son esprit hors-service, Lya' posa un genou à terre afin de capter son regard. Poussée par un sentiment de bienveillance qui ne lui ressemblait pas vraiment, la gothique passa une main sur la joue d'Evangéline avant d'essuyer la petite larme avec l'aide de son pouce. Hey ç'va aller. T'es pas un monstre, tu sors pas d'un freakshow et personne va t'foutre en cage si t'es discrète. Toi t'es pas en train d'voler des corps pour exister sur la marche terrestre, déclara-t-elle doucement afin de ne pas l'effrayer un peu plus qu'elle ne l'était déjà. Puis, coupant tout contact physique, Asalya fronça légèrement les sourcils en se rappelant l'une de ses paroles. Comment ne pouvait-elle pas être au courant de l'existence des Anges et des Démons, surtout après un évènement qui s'était déroulé un an plus tôt, voire un peu plus.

- T'étais où pendant la Révélation? Tu vivais dans une grotte ou quoi? Tous les humains sont au courant des Anges et des Démons, mais pas des Nephilims ou des gens comme moi. Voilà qu'elle venait de lui avouer à demi-mot que sa nature ne s'avérait pas uniquement humaine et que ses connaissances sur les surnaturelles ne provenaient pas de n'importe où. Il n'y avait pas de reproches dans sa voix ou quoique ce soit d'autre, seulement une interrogation qui la laissait perplexe. Peut-être qu'au fond ce sujet ne s'avérait pas être sur toutes les lèvres des habitants de San Diego et que les gens évitaient d'en parler en public histoire de ne pas passer pour des cinglés... S'armant d'un sourire légèrement moqueur, ses yeux bleu-vert se plantèrent dans les siens. Tu veux qu'on reste là pour parler d'ça ou tu veux qu'on aille ailleurs? Dans cette demande, il n'y avait pas la possibilité d'esquiver cette discussion...
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
That's my name, deal with it
Néphilim
▐†▌Age : 27
▐†▌Messages : 191
▐†▌Nom Réel : Emma
▐†▌Musique : "Evergreen" + Hyde +

▐†▌Citation : "Sometimes, the best book has the dustiest jacket, and the best teacup is chipped"

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Lun 13 Oct - 14:45


Rien n'était, désormais, plus épais que le brouillard qui emplissait la tête de Lily. Elle retînt sa respiration lorsque sa collègue se baissa à son niveau. Elle cessa de murmurer et écouta attentivement ce qu'avait à lui dire Asalya. Elle n'était pas un monstre. Et pourtant elle en avait la forte impression. Lily soupira et se sentit frissonner lorsqu' Asalya lui caressa une main sur sa joue. Elle n'avait jamais vraiment laissé quiconque l'approcher d'aussi près. Même pas sa famille. Elle se souvenait du sentiment de solitude qu'elle pouvait parfois ressentir même en présence de ses parents et de sa petite soeur. Ils savaient très bien à quel point elle pouvait les aimer. Mais elle ne s'exprimait pas très souvent sur le sujet. Quelque chose la fit tilter, dans le discours de sa collègue.

- Voler des corps? La marche terrestre...

C'était de plus en plus confus. Et d'une certaine façon sacrément glauque. Mais Lily ne s'attarda pas sur ce détail et soupira de plus belle lorsqu' Asalya lui demanda où elle pouvait bien se trouver durant la " Révélation ".

- Je ne vois pas de quoi tu parles. On bougeait pas mal avec ma famille jusqu'à mon inscription à la fac. Et comme ils ne pouvaient pas toujours nous emmener avec eux, on se retrouvaient assez fréquemment dans un pensionnat pour fille qui se trouve assez reculé dans un coin paumé, avec ma petite soeur. Je... On passait beaucoup de temps enfermées à la bibliothèque à l'époque. Les professeurs n'étaient pas très accueillant.

Lily grimaça, elle n'aimait pas parler de cette période sombre de sa vie. Elle se rappelait des mauvais traitements que les élèves et le corps enseignant s'aimaient à appliquer contre les cancres. On ne peut pas dire que Lily fut une cancre alors, mais elle n'était jamais vraiment présente. Pensive et rêveuse, elle ne parlait pas à grand monde. Et en dehors de sa soeur, ne s'intéressait à personne. Cela avait fortement agacé ses camarades de classe d'alors et ses professeurs ne supportaient pas de n'avoir aucune emprise sur la jeune fille.

- Ecoute... Je... Ma famille ne m'a jamais parlé de ce genre de choses. Mais, toi... Tu es comme moi? Tu as des ailes? Tu... tu ne brûles pas?

Evangéline se releva et épousseta ses vêtements nerveusement.

- On devrait fermer le bar, sinon le patron va criser si il voit encore la lumière allumée.

Elle tremblait, oh oui elle tremblait. Qu'allait-elle encore découvrir? Qu'allait lui révéler Asalya? Tout cela la rendait nerveuse. Tellement nerveuse. Mais si elle avait retenu une chose de la dernière demie heure. C'était que la peur et le stress semblaient être les déclencheurs de ses " pouvoirs ". Elle respira lourdement et afficha un timide sourire en se retournant pour faire face à sa collègue.

- Il faut qu'on trouve un coin tranquille pour discuter. J'ai un voisin un peu curieux. Donc si tu connais un autre endroit... Sinon on peut aller chez moi.
Revenir en haut Aller en bas

« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
That's my name, deal with it
Nobody Can Change Who You Are

▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 778
▐†▌Nom Réel : Asalya Beth Maslov
▐†▌Musique : Icon For Hire - Make A Move, Get Well, Off With Her Head, Cynics & Critics

▐†▌Citation : Les étiquettes, c'est pour les conserves. Pas pour les gens.

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Mer 15 Oct - 20:41




You had better run from me
Comme quoi il était encore possible de vivre plus ou moins confortablement en dehors de la ville, mais il fallait avouer que la jeune Psi trouvait ça tout de même surprenant que des humains ne soient pas encore au courant de l'existence des Anges et des Démons. Certes, elle ne connaissait pas la vie personnelle de la Nephilim, la curiosité ne la poussant pas à poser mille et une questions à son sujet, mais cette dernière allait devoir éclaircir quelques points encore plongés dans le brouillard... Alors qu'elle laissait sa collègue se relever, Lya' tentait vainement de classer ses idées afin de ne pas passer du coq à l'âne dans ses explications, sauf que l'allusion à leur patron lui arracha un sourire amusé.    

- Comme si ça allait être la première fois qu'il pique une crise pour des conneries! Déclara-t-elle en riant en pensant à la tête que ferait le patron en rentrant dans son bar. Oui bon, il ferait certainement une attaque cardiaque en voyant les ailes dans le dos d'Evangéline, mais ensuite viendrait une irruption volcanique avec un bonus un teint excessivement rouge. Peut-être même qu'elles verraient une veine palpiter près de sa tempe à cause de la colère... J'connais un endroit où on peut être tranquille. C'pas loin d'ici, c'est qu'à quelques rues. À l'époque où les Illuminati existaient encore, patrons des Psis, Lëviah lui avait donné un rendez-vous dans un bâtiment de plusieurs étages fraichement rénové qui allait accueillir certaines agences, mais ceux-ci ayant fait faillite, l'endroit en question restait désespérément vide... Avant de se diriger vers les interrupteurs afin d'éteindre les lumières pour qu'elles puissent quitter le bar, Asalya décida de mettre quelque chose au clair en répondant à ses questions. Sinon, j'peux cramer, enfin j'peux cramer des trucs et les flammes peuvent me blesser. J'suis pas... Comment on dit d'jà? Ah oui! Ignifuger! J'vais te montrer. Restant à une certaine distance de sa collègue, Lya' releva les manches de sa veste pour ensuite lever sa main droite devant son visage, puis au bout de quelques secondes, l'intérieur de sa paume devint rouge comme si cette dernière avait eu un coup de Soleil à cet endroit précis. Faut éviter d'me toucher les mains quand elles sont comme ça, sinon c'douloureux. Joignant le geste à la parole, la jeune femme toucha son avant-bras gauche du bout de son index où une brûlure rougeâtre fit immédiatement son apparition sans pour autant masquer une grimace de douleur sur son visage. J'peux infliger des brûlures qui vont du premier au troisième degré. C'loin d'être agréable, mais c'est utile contre ceux qui s'approchent d'un peu trop près, Ajouta-t-elle en souriant comme une grande gamine avant de pointer ses ailes du menton. J'ai pas d'ailes et si j'étais toi, tu devrais les ''ranger'' avant d'sortir d'ici. Parce que voir une femme avec des plumes dans le dos qui servaient à autre chose qu'à de la décoration ne couraient pas les rues de San Diego...

Une fois que les derniers détails furent réglés, les deux collègues purent fermer le bar et quitter les lieux pour se diriger là où Asalya jugeait qu'elles seraient tranquilles pour discuter sans tomber sur une oreille indiscrète. Une fois devant le bâtiment neuf et abandonné de toute forme de vie humaine, la jeune Psi força la serrure sans la moindre difficulté - comme quoi son passé de délinquante avait ses avantages dans certaines situations - pour entraîner la Nephilim quelques étages plus hauts au bureau numéro 16. Ce n'était pas par hasard qu'elle avait choisi ce bureau et sa grande baie vitrée qui offrait une vue splendide sur une partie de la ville encore endormie... Comme un an auparavant, Lya' s'installa sur le dessus d'un des bureaux et tira une chaise vers elle afin d'y mettre ses pieds avant de tourner son attention vers Evangéline.Est-ce que tu as été adoptée? Bonsoir la subtilité, ça c'est pour les faibles...
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
That's my name, deal with it
Néphilim
▐†▌Age : 27
▐†▌Messages : 191
▐†▌Nom Réel : Emma
▐†▌Musique : "Evergreen" + Hyde +

▐†▌Citation : "Sometimes, the best book has the dustiest jacket, and the best teacup is chipped"

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Ven 17 Oct - 16:29


Lily était très curieuse. Elle s'attendait à tout de la part d'Asalya maintenant. Elle esquissa un sourire à l'évocation du caractère un peu trop bien trempé de leur patron. Et lorsque sa collègue en vînt à parler de ses capacités surnaturelles, Lily s'avança de quelques pas. Elle ne put cacher sa curiosité, et aussi sa peur. Elle pouvait bruler des choses avec ses mains. Evangéline ouvrît de grands yeux devant cette révélation. C'était incroyable. Et tellement impressionnant que Lily s'arrêta de bouger, de trembler et même de respirer pendant quelques secondes. Lorsqu'elle reprit conscience de la situation, elle s'avança doucement, intriguée par la rougeur qui forcissait dans la main de sa collègue.

Je.... peux?


Elle n'attendit pas d'avoir de réponse et leva un doigt vers la paume d'Asalya. Lily n'écoutait déjà plus sa collègue et n'entendit pas cette dernière la prévenir. Elle toucha la main de son doigt et le retira vivement. Elle s'était brûlée, bien sûr. Elle non plus n'était pas ignifugée, mais elle constata très vite que la brûlure n'était déjà plus qu'un souvenir. Elle leva alors des yeux étonnés sur Asalya.

- Pourquoi je guéris si vite?

Elle tendit son doigt à sa comparse, son visage soudain enfantin, et pencha la tête sur le côté.

- Ca a fait la même chose le jour.... le jour de l'incendie.


Elle déglutit difficilement mais réussit à se contrôler. En parlant de contrôle, lorsqu' Asalya lui demanda de "ranger" ses ailes, Lily se rendit compte qu'elle les avait totalement oublié.

- Ah.. euh. Je ne sais pas comment... comment faire.


Se passant une main dans les cheveux, la jeune femme était mal à l'aise. Elle se tourna et se retourna pour tenter de trouver " le truc ". Mais rien n'y fit, elle n'arrivait pas à comprendre ses ailes.

- C'est dingue ce truc. C'est.... Mais comment je fais?


Prenant une grande inspiration, Evangéline s'imagina en train de refermer ses ailes. De les rentrer dans son dos comme le ferait un robot. Mais cela ne marcha pas. Aussi se concentra-t-elle sur un autre aspect de ses ailes. Elle imagina les ailes d'un oiseau, la façon qu'ils avaient de les déployer, de les mouvoir gracieusement et de les rabattre contre eux lorsqu'ils se posent sur une branche. Et alors qu'elle respirait calmement pour la première fois depuis une demie heure, ses ailes se replièrent dans son dos et disparurent, comme par enchantement. Fière de sa réussite, la jeune femme se regarda dans le miroir et fut dépitée de découvrir que ses ailes avaient trouées son top.

- Ouai, bah ça s'est beaucoup moins cool déjà.


Soupirant, la jeune femme enfila sa veste et finit de ranger le bar avant de suivre sa collègue dans le dédale de rues qu'était San Diego. Elle ne dit rien lors de la balade, mais ne put se retenir plus longtemps, lorsqu'elles pénétrèrent un bâtiment qui semblait abandonné.

- Où est ce qu'on est? C'est quoi ce bâtiment?


Devant le mutisme d'Asalya, Lily ne dit plus rien jusqu'à ce qu'elles soient arrivées dans une grande pièce ouverte par une grande baie vitrée sur la ville. Evangéline se dirigea vers celle-ci et ne put retenir un long " wouaw ". En effet, elle avait l'impression de survoler la ville. De la surplomber de toute sa hauteur.

- C'est dingue ici.


C'est alors qu'Asalya posa une question des plus choquante à Lily. Avait-elle été adoptée? C'était une excellente question, et bien que son regard trahissait son indignation, elle ne pouvait pas nier qu'elle y avait déjà pensé.

- J'imagine. Enfin je veux dire, mes parents étaient des gens tout ce qu'il y a de plus normaux. En fait, pour tout t'avouer. J'y avait déjà songé. Il y a quelques années...

S'avançant vers un fauteuil, la jeune femme s'y installa.

- Comme tu as pu le remarquer, mes yeux sont... particuliers. On appelle ça " vairon ". Ils me valent de nombreux regards. Les gens les trouvent magnifiques, ou horribles.

Elle soupira.

- Moi je les trouve révélateurs. Mes parents ont tous les deux les yeux marrons. Et ma petite soeur aussi. Quand j'étais ado, j'ai commencé à trouver ça étrange. Et alors que ma mère me consolait en me disant qu'une de mes grands mères avait les même yeux. Je n'ai pas cessé de me poser des questions. Je t'ai dis que nous passions beaucoup de temps dans un pensionnat avec ma petite soeur. En fait, en générale nous n'y restions que quelques semaines. Mais il y a quelques années, j'ai eu une grosse dispute avec mes parents, à propos de mes origines. Et alors que je retournais toute la maison pour tenter de trouver des photos de ces fameuses grand-mères, ce que j'ai trouvé m'a terrassé. En fait, aucune de mes grands-mères n'avaient d'yeux vairon. Et il n'y a aucune photo de moi bébé.

Lily se redressa, ses doigts tapotant nerveusement sur les bras du fauteuil.

- J'ai demandé des explications à mes parents. Et au fur et à mesure de la dispute, j'ai laissé... J'ai dérapé. J'ai senti un sentiment très noir et profondément mauvais m'envahir. Comme si toute la colère du monde s'était emmagasinée dans mon coeur, et j'ai commencé à lancer des objets à travers la pièce. Je ne me souviens pas très bien de ce qui s'est passé ensuite. Mais j'ai fini par blesser ma mère et ma soeur. Elle s'est retrouvée dans la tourmente malgré moi. Et je ne l'avais pas vu...

Une larme perla sur la joue de Lily.

- Elle a passé plusieurs jours dans le coma. Et après ça, mes parents m'ont laissé plusieurs mois au pensionnat. Ils ont gardé ma soeur à leurs côté pendant cette période. Depuis ce jour, j'ai décidé de ne plus jamais me laisser envahir par la colère ou les sentiments mauvais. J'ai... très peur.

Secouant doucement la tête, Lily se leva, riant nerveusement.

- J'aurai dû me douter qu'ils avaient appris quelque chose sur moi. Car quand je suis rentrée de mes mois de pensionnat, ils ne me regardaient plus de la même façon. J'ai toujours cru que c'était à cause de ma colère, de ce que j'avais fais. Mais je pense plutôt qu'ils ont découvert ce dont tu m'as parlé, et qu'ils ont eu peur de me le révéler.

Evangéline regarda Asalya droit dans les yeux avant de lui poser la question qui lui faisait le plus peur.

- Asalya, dit moi. Est-ce que je suis une Néphilim Ange ou Démon?
Revenir en haut Aller en bas

« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
That's my name, deal with it
Nobody Can Change Who You Are

▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 778
▐†▌Nom Réel : Asalya Beth Maslov
▐†▌Musique : Icon For Hire - Make A Move, Get Well, Off With Her Head, Cynics & Critics

▐†▌Citation : Les étiquettes, c'est pour les conserves. Pas pour les gens.

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Ven 24 Oct - 7:43




You had better run from me
La curiosité est un vilain défaut. Quoique, cela avait ses avantages de posséder une guérison rapide malgré la douleur qui venait avec en cadeau bonus. Pourtant, la Psi s'était contenté d'esquisser un sourire au lieu de la réprimander comme une mère à son enfant qui avait pris la peine de l'avertir juste avant de commettre son geste. Au fond, il fallait avouer qu'elle ne possédait pas réellement un instinct maternel tout comme sa mère. Certes, elle protégeait ceux et celles qu'elle appréciait, mais il valait mieux ne pas trop lui en demander de ce côté. Si quelqu'un avait envie de faire des conneries, pourquoi devrait-elle jouer le rôle de la nounou toujours sur ses gardes? Tant que ça ne lui portait pas préjudice, cela lui faisait ni chaud ni froid.    

Ah les souvenirs... À l'exception du changement des rôles. Voilà que la jeune Psi se retrouvait à la place du guide avec à ses côtés une Nephilim perdue à éduquer afin de lui transmettre les connaissances d'un nouveau monde qui s'offrait, de gré ou de force, à elle pour le reste de l'éternité... Si sa question en lien avec une potentielle adoption sonnait comme un cruel manque de tact de sa part, Asalya ne lui demandait pas cela pour un simple plaisir personnel ou pour un sondage stupide. Comme bien des Nephilims ignorants de leur condition, ces derniers s'avéraient tous - ou presque - adoptés pour un couple d'humains qui risquaient un jour ou l'autre d'avoir une surprise de taille. Quand leur pouvoir se déclenchait sans mise en garde ou sans filet de sécurité pour ramasser les pots cassés, cela avait rarement des répercussions positives au sein de leur famille... Comme pour prouver ce qu'elle pensait depuis quelques minutes, Evangéline lui partageait une partie de son histoire ainsi que ses doutes en lien avec l'origine de ses yeux. Lorsqu'elle eut terminé de raconter l'épisode de sa dispute avec ses parents et de l'incident qui avait touché sa sœur, Lya' n'avait pas ouvert une seule fois la bouche, préférant l'écouter attentivement pour bien comprendre sa situation.    

- La famille ça craint... Souffla-t-elle finalement à voix base avant de relever son regard vers sa collègue lorsqu'elle lui demanda si elle avait plus une affinité démoniaque ou angélique. Un sourire légèrement désinvolte sur les lèvres, l'ancienne délinquante tenta de détendre l'atmosphère devenue un peu trop lourde à son goût. J'crois surtout que t'es paumée. Peu importe si t'es parents sont des cornus, des Psis ou des youyous faut pas t'laisser influencer par tes origines. Tu peux d'venir qui tu veux. Si Asalya était carrément une menteuse et manipulatrice née, cette dernière pensait véritablement ce qu'elle venait de lui dire. Il lui suffisait seulement de penser à sa mère et à ses meilleures amies, c'est-à-dire les bouteilles d'alcool, ce qui aurait pu être une vision de son avenir. D'façon t'as l'éternité devant toi pour comprendre tout c'foutoir. Rien t'oblige à choisir un camp. Être neutre, ça avait ses avantages... Sinon, ton pouvoir c'quoi? Tu fais de la télékinésie si j'ai bien compris? Sans se lever du bureau, Asalya suivait la Nephilim des yeux avec un certain intérêt. Ne lui avait-elle pas dit que des objets avaient commencé à faire des vols planés sans son consentement? Ce qui voulait dire, si elle ne se trompait pas bien entendu, qu'Evangéline ne maîtrisait pas vraiment son pouvoir. Devait-elle l'aider à le contrôler? Certes, Lya' devait la guider à travers son apprentissage, mais si jamais la jeune femme décidait de rejoindre la première ou la seconde force d'ici un avenir proche, cela ferait d'elle automatiquement son ennemi. Oh et puis merde. Tant pis.  

Alors que sa main droite tentait de retirer l'un de ses bracelets autour de son poignet, une petite lueur malicieuse illumina son regard de grande gamine. Tu peux bouger ça sans l'envoyer à l'autre bout d'la pièce? Demanda-t-elle avec un large sourire sur les lèvres tout en posant finalement le bracelet en cuir sur le bureau à quelques centimètres d'elle. Voilà un défi qui pouvait être intéressant et surtout formateur autant pour la Nephilim que pour la Psi.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
That's my name, deal with it
Néphilim
▐†▌Age : 27
▐†▌Messages : 191
▐†▌Nom Réel : Emma
▐†▌Musique : "Evergreen" + Hyde +

▐†▌Citation : "Sometimes, the best book has the dustiest jacket, and the best teacup is chipped"

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Lun 27 Oct - 16:31


Évangéline était suspendue aux lèvres d’Asalya. Son avenir dépendait de ce qu’allait lui répondre la jeune psi. Elle sentait ses tempes battre au rythme de son coeur, assourdissant tout autre bruit. Brouillant sa vue et accélérant sa respiration. Et lorsque sa collègue lui répondit que tout dépendait de ses propres choix. Quelques soient ses origines. Lily eut l’impression que le poids dans son coeur avait encore grossit. Elle qui aurait voulu avoir moins de responsabilité, elle en avait désormais encore plus. Mais qu’avait-elle fait au bon dieu? Sa propre remarque lui arracha un sourire. Quel «bon» dieu? Si elle comprenait bien ce que lui racontait Asalya, Dieu, Satan, les anges et les démons. Tout cela revenait au même. Tous ces cours, tous ces livres, toutes ces croyances. Il lui fallait tout reprendre à zéro. Oublier tout ce qu’on lui avait appris et vider son cerveau pour tout réapprendre. C’en était décourageant. Et alors que la jeune femme se rasseyait dans un fauteuil de cuir molletonné, un long et profond soupire filtra de ses lèvres rosées. Puis Asalya souleva un point qui la fit réagir.

- Attends, attends, attends. L’éternité??? Tu veux dire... Comme... L’immortalité?

Comme si cela n’avait pas suffit, il fallait qu’elle vive indéfiniment, avec le poids de ses erreurs, de ses origines. Évangéline se décomposa, elle avait le teint livide à la pensée qu’elle ne savait vraiment rien de qui elle était, et de ce qui l’entourait. Puis Asalya lui demanda qu’elle sorte de pouvoir elle avait. C’était la question à 1 million de dollars. Une main sous le menton, la jeune femme réfléchissait à la question, lorsque sa collègue lui proposa une éventualité. La télékinésie. Bouger les choses sans les toucher. Cela expliquerait certaines choses. Et cela expliquerait surtout ce fameux soir où elle a blessé sa mère et sa soeur sans savoir comment. Elle était persuadée à l’époque de n’avoir jamais touché, ni même approché ces vases.

- Je... Pense que tu as raison. Ca doit être ça.

Évangéline avait les yeux dans le vide. Elle réfléchissait à tous ces événements étranges qui lui étaient arrivés. Ses nouvelles connaissances pouvaient en expliquer quelques uns, des objets qui tombent, des regards et des apparences étranges. Mais Evangéline butait toujours sur certains autres aspects de sa vie, des choses qu’elle avait vu et qui ne s’expliquait toujours pas. Des rêves qu’elle avait fait, et qui paraissaient plus vrais que nature. Puis Asalya lui lança un défi. Faire bouger un bracelet. Sans le détruire. Évangéline se concentra sur le-dit bracelet. Et pensa mentalement à le faire bouger. Le faire venir à elle, ou le repousser. Mais rien n’y fit. De nombreuses minutes passèrent et Lily finit par pousser un soupire de rage.

- Ca ne marche pas. Tu vois bien... Ca ne doit pas être ça.

Et alors que sa colère grandissait, Evangéline se leva brutalement et pointa du doigt l’objet en cuir, puis s’écria.

- Je n’arriverai jamais à faire bouger ce maudit bracelet.

Dans un bruissement d’air, le bracelet alla s’écraser contre la baie vitrée. Lily en sursauta et regarda, effarée, sa jeune collègue.
Revenir en haut Aller en bas

« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
That's my name, deal with it
Nobody Can Change Who You Are

▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 778
▐†▌Nom Réel : Asalya Beth Maslov
▐†▌Musique : Icon For Hire - Make A Move, Get Well, Off With Her Head, Cynics & Critics

▐†▌Citation : Les étiquettes, c'est pour les conserves. Pas pour les gens.

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Mer 29 Oct - 8:02




You had better run from me
Ça pouvait être long l'éternité. Déjà qu'une vie humaine pouvait être pénible par moments, que ce soit en répétant les mêmes erreurs encore et encore ou bien en subissant de la maltraitance de l'enfance à l'âge adulte. Déjà à 25 ans, la jeune Psi avait une liste bien longue d'erreurs qu'elle avait commis au fil du temps avec ou sans regret. Pour ce qu'elle en savait, la jeune femme se doutait que sa place à Dis semblait l'attendre patiemment, chose qui ne lui plaisait pas vraiment. Quoique, devenir un Ange ou un Démon une fois le jugement du Purgatoire, rien ne lui faisait réellement plaisir. Vivre comme elle le souhaitait sans se plier aux ordres de qui que ce soit ou à subir les humeurs d'un pseudo patron imbu de sa personne - ou dans son cas une patronne qui l'avait en quelque sorte trahi pour rejoindre les youyous -. Irresponsable et immature? Oui, certainement.

Un silence presque pesant régnait maintenant dans la pièce au point où le moindre bruit semblait être amplifié. Pourtant, Asalya conservait le silence, laissant à Evangéline tout le loisir de se concentrer sur son fameux bracelet. Déjà que prendre conscience de son pouvoir n'avait rien de facile, mais apprendre à le contrôler relevait d'un tout autre niveau. Les bras croisés sous sa poitrine, son regard fixait un point dans le vide jusqu'à ce que la voix plus colérique de sa collègue ne résonne entre les quatre murs. Puis, au moment où elle allait lui répondre que ce n'était pas grave de ne pas réussir dès son premier essai, l'objet en question vola jusqu'à la baie vitrée avec un ''clong'' plutôt sonore. Heureusement que ce n'était pas une chaise ou encore le bureau l'objet de cet exercice. Bon... Au moins cela prouvait hors de tout doute raisonnable que la Nephilim possédait le pouvoir de la télékinésie. C'était un point positif, sauf qu'elle avait besoin de la colère pour le déclencher. Un fin sourire sur les lèvres, Lya' pencha légèrement la tête sur le côté comme pour lui montrer qu'elle avait raison.

- Tu vois, tu peux déplacer des trucs, déclara-t-elle avant de reprendre une position plus sérieuse afin de lui expliquer quelque chose. Mais faudrait t'évites de tout envoyer se casser la gueule contre les murs. Quand tu découvres ton pouvoir, faut trouver le moyen de l'contrôler. Au début, y'en a qui on besoin d'la tristesse, d'la joie et d'autres d'la colère. Moi, c'était la peur... Levant la main devant son visage, la gothique fit rougeoyer sa paume pour ensuite lui faire reprendre une couleur normale. Encore aujourd'hui, elle se souvenait de cet homme qui avait voulu lui faire dieu sait quelle horreur dans cette ruelle de sa ville natale. Heureusement que cet être abject avait eu la ''chance'' de faire la connaissance avec son pouvoir assez brûlant. Maintenant, j'ordonne et mon pouvoir obéit. C'est c'que tu dois apprendre, mais c'peut être long. Sans se presser, Asalya se releva de son siège improvisé afin d'aller chercher le bracelet de cuir pour le reposer sur le bureau. T'utilises la colère pour que ça fonctionne, mais ça vient pas toujours sur commande. J'peux pas te dire de vider ton esprit, ne penser à rien et toutes ces conneries. Tu dois voir dans ta tête ce bracelet flotter, comme si tu l'prenais dans ta main. Essaie encore une fois et après tu me poseras toutes les questions que tu veux. Un sourire presque amusé sur les lèvres, Lya' croisa une nouvelle fois ses bras sous sa poitrine en attendant patiemment que la Nephilim se mette en action. Certes, elle ne s'attendait pas à un miracle ou encore à ce que l'objet en question se balade aisément à travers le bureau, mais cette dernière devait faire des efforts pour assister à un changement aussi pénible soient-ils.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
That's my name, deal with it
Néphilim
▐†▌Age : 27
▐†▌Messages : 191
▐†▌Nom Réel : Emma
▐†▌Musique : "Evergreen" + Hyde +

▐†▌Citation : "Sometimes, the best book has the dustiest jacket, and the best teacup is chipped"

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Lun 3 Nov - 20:47


Complètement abasourdie, Evangéline scrutait de ses yeux écarquillés sa collègue. Elle avait donc raison. Mais pourquoi ne s’en était-elle pas rendu compte avant? Asalya la regarda d’un air entendu, comme pour lui dire « je te l’avais bien dis ». Piquant un far, la jeune néphilim fixa son regard sur ses doigts noués devant elle. Elle se sentait un peu bête de s’être emportée pour si peu. Enfin, elle avait quand même appris tout un tas de chose assez déstabilisantes ces dernières heures. Aussi pouvait-on lui passer son petit accès de colère. De plus, si elle comprenait bien ce que lui disait Asalya, c’était la colère le déclencheur de son pouvoir. Ce qui en soit expliquait bon nombre de choses pour la jeune femme. Asalya se livra quelque peu en expliquant quel sentiment avait déclenché son propre pouvoir. Evangéline ne put s’empêcher de se demander ce qui avait bien pu arriver à sa collègue. Depuis le temps qu’elles travaillaient ensemble, elles n’avaient jamais vraiment appris à se connaître. Et Lily n’avait rien fait pour arranger les choses. Fronçant imperceptiblement les sourcils, la jeune femme se concentra sur la main de sa collègue tout en notant mentalement qu’elle devrait poser quelques questions à Asalya sur sa propre vie. Et lorsqu’elle « alluma » sa main de nouveau, Lily ne put retenir un petit «oh» de surprise, et d’émerveillement. Se fera-t-elle jamais à ce genre de chose? Car si elle avait bien compris elle était loin d’en avoir fini avec les découvertes extraordinaires. Se re-concentrant sur la conversation, elle suivit Asalya du regard lorsque cette dernière alla chercher le bijou et le replaça sur le bureau. Lily n’en avait donc pas fini. Il lui fallait maintenant se contenir et réussir à déplacer l’objet sans se mettre en colère. Quelle galère. Si elle avait su que tout cela la mènerait à des cours de maîtrise de soi, elle aurait évité de dévoiler sa nature  de néphilim. Souriant pour elle même, elle se mit un claque intérieurement, en se fustigeant quelque peu. « Tu n’aurais pas pu cacher ta vraie nature indéfiniment. Non seulement aux autres, mais à toi même. ». Secouant légèrement la tête, la jeune femme s’approcha d’un pas du bureau où se trouvait l’objet. Comme si la distance entre elle et l’objet allait changer quoi que ce soit à ce qu’elle devait faire.

Hochant légèrement de la tête pour dire qu’elle était prête, Evangéline tendit la main devant elle, imitant inconsciemment Asalya. Elle plissa les yeux et remua des lèvre dans une silencieuse litanie. Se concentrant sur le bracelet, elle lui ordonnait intérieurement de bouger. Elle n’avait, semble-t-il, pas encore compris le truc, car le bijou ne bougea pas d’un pouce. Soupirant lourdement, la jeune femme se pinça l’arrête du nez, fermant les yeux, pour éviter de se remettre en colère. Inspirant profondément et expirant le plus lentement possible, elle tenta divers mouvement des doigts, de la main et même du bras entier. Donnant l’impression qu’elle cherchait à jeter un sort ou qu’elle tentait de se débarrasser de quelque chose sur son bras. Baissant la tête tout autant que les bras, la jeune femme fit la moue. Elle n’y arriverait jamais. Pourquoi était-ce si difficile? Si cela faisait partie d’elle, il lui semblait injuste qu’elle en soit réduit à ne pas savoir maîtriser son pouvoir. Relevant la tête, elle jeta un regard penaud à son mentor.

- Désolée... Je n’en suis pas capable apparemment. Je ne sais pas ce que j’ai fais pour le faire se déplacer avant...

Réfléchissant un instant, la jeune femme se repassa les quelques secondes où elle avait réussis à faire bouger ce satané bracelet. Elle avait pointé le doigt vers l’objet et l’avait nommé, enfin plutôt engueulé en fait. Evangéline fixa de nouveau le bureau, le bracelet et pointa l’objet, un air décidé sur le visage, les yeux enflammés d’un brasier et d’une glaciale tempête de neige.

- Bon ça suffit. Bracelet sur le bureau. BOUGE!

Et alors qu’elle pensa avoir enfin réussis, le bracelet se mit à bouger. Ou pas, en fait ce n’était pas le bracelet qui avait bougé, mais le bureau qui avait reculé. D’une bonne trentaine de centimètres qui plus est. Laissant retomber son bras le long de son corps, la jeune néphilim regarda le bureau d’un air dépité.

- Je crois que ces objets sont en train de se foutre de moi.

Elle regarda Asalya tout à la fois désolée et ennuyée.

- Je suis en train de te faire perdre ton temps. Pardonne moi. Je vais finir par te faire du mal.

Se rasseyant dans le fauteuil qui se trouvait derrière elle, Evangéline s’accouda et posa son menton dans sa main. Elle se sentait vidée, comme si faire bouger des objets lui coûtait toute son énergie. Passant une main dans ses cheveux longs, elle regarda Asalya et reprit d’un ton plus sérieux.

- Parle moi un peu de tout ce bazar tu veux? Tout d’abord, tu es quoi toi? Tu l’as su quand? Et puis.. Enfin, je ne sais pas si tu vas vouloir m’en parler, mais. Tu m’as dis que la peur était ton sentiment déclencheur. Tu as dû vivre des choses assez délicates. Je me trompe?

Prenant une seconde pour réfléchir à ce qu’elle désirait savoir, Lily laissa un instant à sa compagne pour répondre à quelques questions. Elle était avide de tout savoir. De tout comprendre. Ce qui n’aurait sûrement pas étonné ses parents, puisque c’était un trait de son caractère, avant qu’elle ne se renferme.

- Je sais que tu m’as dis que j’étais la propre maîtresse de ma destinée. Mais pour ce qui est de mes parents. J’aimerai vraiment savoir. Comment puis-je savoir ce que je suis réellement? Y a-t-il un quelconque test de paternité ou je-ne-sais-quoi?

Baissant les yeux vers ses pieds, la jeune femme sentait son cerveau bouillir de multiples questions. Des dizaines, sinon des centaines, se bousculaient dans les recoins de son crâne.
Revenir en haut Aller en bas

« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
That's my name, deal with it
Nobody Can Change Who You Are

▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 778
▐†▌Nom Réel : Asalya Beth Maslov
▐†▌Musique : Icon For Hire - Make A Move, Get Well, Off With Her Head, Cynics & Critics

▐†▌Citation : Les étiquettes, c'est pour les conserves. Pas pour les gens.

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Sam 8 Nov - 7:10




You had better run from me
Contrôler son pouvoir, prendre le dessus sur quelque chose inconnu et qui parfois semblait avoir une conscience propre n'avait rien de facile. Pourtant, Asalya avait dans la tête d'encourager sa nouvelle protégée à prendre le contrôle le plus rapidement possible afin que celui-ci ne se déclenche pas à n'importe quel moment du jour et de la nuit. Qu'arriverait-il si cela se produisait devant un humain et qu'une situation comme avec celle de sa famille recommençait à nouveau? Peut-être que la jeune Nephilim n'aurait pas autant de ''chances'' que la dernière fois...

Toujours assise sur le bureau, la Psi observait en silence les efforts de sa collègue. Bouger un objet, peu importe sa taille et son poids, n'avait absolument rien de facile. Quand, au bout de quelques minutes, cette dernière perdit patience face au bracelet, ce fut le bureau, où Lya' était installée, qui bougea de plusieurs centimètres. À la fois surprise et tout de même fière de son effort, la Psi eut à peine le temps de se relever afin de ne pas terminer sa course sur le sol froid. Si Evangéline croyait lui faire perdre son temps, la jeune femme lui adressa un large sourire tout en se tapotant le crâne avec son index. Nah. C'difficile de m'faire mal, c'pas demain la veille que ça va arriver! D'façon, c'comme apprendre à voler, il faut un peu de pratique. Préférant une certaine touche d'humour plutôt que d'emprunter une mine grave, la gothique tentait de lui remonter le moral à sa manière.

Au lieu de se rasseoir sur le bureau, Asalya attrapa une chaise tout en écoutant attentivement les paroles de sa protégée. Comme ça, elle voulait non pas seulement savoir qu'est-ce qu'elle était réellement, mais aussi comprendre d'où provenait son déclencheur dans son histoire personnel. Certes, elle ne lui demandait pas des détails sur son enfance et c'était en quelque sorte mieux comme cela à moins de raffoler des petites histoires tristes ainsi que pathétiques. C'longue une histoire. J'suis née avec les gènes de Psi comme mon arrière-grand-mère, c'est elle qui m'a appris pleins de trucs sur c'que j'suis. Mon boulot c'devoir protéger la Terre des êtres nuisibles comme les Anges et les Démons. J'avais 16 ou 17 ans quand mon pouvoir s'est pointé à l'époque où j'étais une toxico'. Un pauvre type avait essayé de m'entraîner dans une ruelle et je lui ai foutu une claque en pleine gueule. Il a été aussi surpris qu'moi quand j'lui ai cramé la joue! J'me suis toujours débrouillée toute seule pour apprendre des trucs, m'enfin, presque... Elle pensait à Laeviah ainsi que Bastian à l'époque où ils faisaient encore partie de l'ordre psionnique. Trahison pour l'une - du moins à ses yeux - et décès pour l'autre. Heureusement que dans tout ce foutoir, elle pouvait compter sur Eden et en quelque sorte sur Soren.  

Les bébés et leurs parents. Un sujet pas facile dont la Psi n'avait malheureusement pas la réponse toute faite. Elle ne pouvait pas lui certifier qu'il s'avérait possible de les retrouver et encore moins le contraire. J'connais pas d'moyens de le savoir. Tout c'qu'on m'a dit, c'est que les Nephilims peuvent avoir une ''sensation étrange'' quand ils croisent leurs parents et vice-versa. Sinon, j'sais pas si y'a autre chose. J'voudrais bien t'aider, mais j'pas plus avancé que toi à c'sujet. À moins que t'aies réussie à mettre la main sur un certificat de naissance ou j'sais pas quoi qui pourrait servir de piste. Devenir détective pour des Nephilims qui recherchaient leurs parents? Sympathique comme réorientation de carrière... Malgré qu'elle possédait plusieurs atouts pour répondre à ce type d'emploi, la discrétion, un truc primordial dans ce boulot soit dit en passant, ne faisait pas du tout partie de sa description de qualités... Autant dire qu'elle s'avérait carrément l'antonyme. Lui laissant le temps de lui répondre, l'ancienne délinquante voulut aborder un autre sujet beaucoup moins sensible que les précédents.

- Tu vas trouver ça bizarre comme question, mais est-ce que tu sais t'battre? C'nul à dire, mais puisque t'es une Neph' et si quelqu'un le sait, on sait jamais quand un taré peut te tomber dessus pour une raison débile. Si tu veux, j'peux t'apprendre puisque tu maîtrises pas trop ton pouvoir et même à utiliser une arme tranchante. J'sais que ça fait beaucoup d'un seul coup, mais j'te promets qu'on va s'revoir pour que j'puisse t'aider. Une promesse de la part d'Asalya ne s'avérait pas toujours quelque chose de fiable, mais pour cette fois-ci, vu la situation hors de l'ordinaire - si vie ordinaire il y avait -, la jeune femme allait faire un effort dans le but de venir en aide à une personne qu'elle appréciait assez pour tenir parole. À cause de son pouvoir qui l'obligeait à s'adapter à un combat rapproché et accessoirement l'utilisation d'une arme modifiée par ses soins, un mélange entre un poing américain et de petits poignards, Lya' ne se laissait plus impressionner par un combat à mains nues...
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
That's my name, deal with it
Néphilim
▐†▌Age : 27
▐†▌Messages : 191
▐†▌Nom Réel : Emma
▐†▌Musique : "Evergreen" + Hyde +

▐†▌Citation : "Sometimes, the best book has the dustiest jacket, and the best teacup is chipped"

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Mar 11 Nov - 19:21


Asalya faisait preuve d’une grande compassion pour Evangéline. Et cela surprit un peu cette dernière. Cela faisait presque un an qu’elles travaillaient ensemble, et jamais elles ne s’étaient autant parlé. Lily n’avait jamais eu de problèmes particuliers avec elle, mais elle avait gardé ses distances avec le monde depuis l’accident. Rassérénée par le sourire de la jeune psi, Lily se redressa un peu, arrêtant de se triturer les doigts. Apprendre à voler. Voila une chose à laquelle elle n’avait pas encore pensé. Mais il était bien vrai qu’elle avait des ailes, et que donc, elle pouvait voler. Tout cela était surréaliste. A croire que tel Alice, elle était tombée dans le Pays des Merveilles. Enfin merveilles, si on veut. Parce que jusque là, elle ne s’était pas tellement amusée. Lorsqu’ Asalya en vînt à parler de sa vie, Lily la fixa de ses yeux vairon assombris par la concentration. C’est bien ce qu’elle pensait, sa collègue était loin d’avoir vécu la vie de princesse à laquelle toutes les filles aspirent. Elle était tellement jeune lorsque son pouvoir s’était déclenché. Et déjà, à l’époque, elle baignait dans une vie sombre et dénuée de toute douceur. Sentant son coeur se serrer, Lily se promit de faire pour sa comparse, tout son possible. Elle ne serait pas la seule à recevoir. Elle donnerait tout autant et la protégerait, comme Malia. Haussant un sourcil, Lily se surprit à penser que Asalya ressemblait à sa petite soeur. Elles avaient toutes deux cette lueur dans le fond de l’iris. Celle qui laissait suspecter une force intérieur et une détermination à toute épreuve. Cette lueur, elle l’avait vu plus d’une fois dans les yeux de sa soeur. Lors des compétitions de karaté auxquelles elle participait. Elle ne gagnait pas toujours, mais donnait toujours le meilleure d’elle même. De sorte qu’elle ne se sentait jamais coupable de perdre. Lily avait toujours été la plus douce des deux. Elle aimait lire et rêver. Et bien que sa soeur se prêta au jeu quelques fois, elle préférait toujours aller courir dehors, ou jouer à n’importe quel jeu de ballon avec ses amis. Lily avait toujours ressentis une grande admiration pour sa cadette. Elle aurait aimé être aussi sociable que cette dernière. Écoutant attentivement Asalya, Evangéline ne put retenir un soupir de déception lorsque son amie lui dit qu’il n’y avait aucun moyen de savoir qui étaient ses parents.

- Tu avais une sacrée grand-mère. Être Psi s’est donc une question de génétique. C’est marrant. C’est comme si tu me disais que les loups-garou existaient. 16 ans... C’est jeune pour découvrir que le monde est aussi noir. Je me demande ce qui a bien pu te mener vers de tels sentiers...?

Se parlant presque à elle même, Lily ne se rendait pas compte qu’elle parlait à haute voix. Regardant brièvement par la fenêtre, elle ouvrit la bouche puis la referma. Comment pouvait-elle exprimer sa frustration? Comme expliquer le vide que la réponse d’Asalya avait creusé dans son coeur? Respirant difficilement, la poitrine se soulevant irrégulièrement, la jeune femme se leva pour se rendre devant la baie vitrée. Elle y posa son front pour sentir la fraîcheur du soir sur sa peau. Elle avait terriblement chaud.

- Et donc, si je te comprends bien. Les Anges et les Démons. Ils sont tous mauvais? C’est un peu bizarre non? Les Anges ne sont-ils pas sensés être bons et les Démons mauvais, justement? C’est assez perturbant.

Les mains posées contre la vitre, la jeune femme regardait les lumières de San Diego. C’était un paysage magnifique, mais un frisson la parcouru lorsqu’elle pensa au fait que chaque personne peuplant cette ville était un ange ou un démon potentiel.

- Il faudrait que tu me fasses une liste de toutes les créatures qui nous entourent. Il y a déjà les Anges et les Démons, ok. Les Psis comme toi, et les Néphilims comme moi... Mais quoi d’autre? J’aimerai tout savoir. Je sais que dans la Bible et dans tous les écris religieux, on fait références à des forces contraires. A un paradis et un enfer. Et à Dieu et au Diable. Lucifer. Satan. Belzébuth. Les 666 légions infernales. Les Archanges. Tout ça c’est réel?

Lorsqu’Asalya proposa de l’éduquer en matière de combat, un léger sourire vint étirer les lèvres de la jeune étudiante. Se battre, elle en était rendue là. Elle se retourna pour faire face à Asalya

- Parce que je pourrai me faire tabasser pour être qui je suis? Pourquoi donc? Ce n’est pas bien d’être une Néphilim?

Soupirant, la jeune femme se frictionna les bras de ses mains. Elle avait la chair de poule, et pas seulement parce que la vitre était froide. Relevant la tête, ses yeux luisant de la lueur de la lune, elle prit une profonde inspiration avant de répondre d’un ton déterminé.

- Je te suis. Je veux pouvoir me défendre. Je ne me laisserai pas rayer de cette Terre si facilement. Ils m’ont faite, ils m’assument. Et je leur en montrerai moi du pouvoir de Néphilim.

S’avançant vers Asalya, Evangéline lui tendit la main, un sourire en coin de lippe. Ses cheveux tombant gracieusement autour de ses épaules, semblant fait de fils de soie blanche tant ils étaient éclairés par les rayons de la lune.
Revenir en haut Aller en bas

« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
That's my name, deal with it
Nobody Can Change Who You Are

▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 778
▐†▌Nom Réel : Asalya Beth Maslov
▐†▌Musique : Icon For Hire - Make A Move, Get Well, Off With Her Head, Cynics & Critics

▐†▌Citation : Les étiquettes, c'est pour les conserves. Pas pour les gens.

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Lun 17 Nov - 6:43




You had better run from me
Il n'y avait rien de facile et surtout de comprendre tout ce qui passait dans ce monde. Du côté de la Psi, cet apprentissage c'était fait lentement avant qu'elle ne décide à recevoir de l'aide contre sa dépendance aux drogues. Si aujourd'hui elle ne consommait plus depuis un bon moment déjà, elle resterait toujours à risque de replonger dans cet enfer plus facilement qu'une personne n'ayant jamais consommé de manière excessive. Dans ce genre de cas, il fallait jouer avec la prudence et faire preuve d'une certaine responsabilité malgré que ce n'était pas réellement un point fort chez l'ex-toxicomane...

L'esquisse d'un sourire sur les lèvres, Asalya observait sa collègue pendant qu'elle s'adonnait à son petit monologue. La barmaid savait très bien qu'elle ne lui posait pas directement la question, du moins, elle ne s'attendrait pas à une réponse de sa part. Quand on connaissait assez la jeune femme, les réponses aux questions personnelles se révélaient la majorité du temps être du vent. La seule personne envers qui elle ne mentait pratiquement jamais s'avérait être sa meilleure amie, Eden. Mes choix, dit-elle simplement sans entrer dans les détails de son passé loin d'être rose. Certes, ce genre de réponse pouvait être surprenant de la part d'Asalya puisque cette dernière n'accusait personne pour ses propres malheurs. Oui, l'attitude de sa mère ainsi que sa manière de l'élever pesait lourd dans la balance de sa courte vie, mais pourtant, son nom n'avait pas franchi d'une manière accusatrice la barrière de ses lèvres. Est-ce que l'ancienne délinquante était en train de grandir? De développer sa maturité, mais surtout prendre conscience que ses propres choix l'avaient glissé toute seule sur une pente excessivement dangereuse et dont l'atterrissage ne promettait pas d'être en douceur. C'était à surveiller...

Alors que la Psi décidait de se relever, cette dernière se dirigea près de la Nephilim en se contentant simplement d'appuyer son dos contre la baie vitrée histoire de ne pas se laisser distraire par la vie extérieure. Les Anges c'est les gentils et les Démons les méchants? Cliché. J'ai vue des bêtes à cornes plus vertueuses que d'autres youyous. C'comme tous les humains, y'en a des plus sympas que d'autres. Ils devraient pas être ici, ils ont le Paradis et Dis. Ils devraient y rester. Par leur faute, ça fout le bordel partout sur Terre. Cette rancœur envers les autres créatures surnaturelles encore présente depuis l'attaque du Néant sur la Cité D'Aube ne la quittait pas d'une semelle. À son humble avis, ces ''choses'' avaient empoisonné l'existence des humains et volé leurs corps en toute impunité depuis trop longtemps sans être puni. Aujourd'hui, cela devait changer. Ouais, c'réel. Archanges, Anges, Princes Démons, Démons. Y'a aussi les Faucheurs, leur chef c'est l'Néant, genre le double mauvais d'Dieu. Y'a des Sorciers dans l'coin, mais ils se font discrets. Et encore, il ne fallait pas oublier que certaines ''bêtes'' s'échappaient de temps en temps de la marche des rêves et des cauchemars. Merveilleux.

- Avant c'était pire. Y'a pas si longtemps, les surnat' tuaient leur progéniture. Maintenant, ils les veulent dans leurs rangs. C'presque pas ironique c'te connerie. C'est la même chose pour moi. Quand j'avais un boss au-dessus d'ma tête, on voulait juste ma peau. Là les cornues et les youyous voudraient m'faire signer un contrat pour mon âme. Qu'ils aillent tous se faire foutre, déclara-t-elle avec un petit sourire sur les lèvres, mais où son ton un peu plus sérieux trahissait un certain dégoût face à leur changement d'attitude. Décroisant ses bras de sous sa poitrine, Asalya attrapa la main d'Evangéline afin de la serrer dans la sienne avec une certaine conviction. J'vais t'aider à leur prouver que t'es pas une p'tite chose faible. Alors qu'elle relâchait sa main, l'ancienne délinquante lui fit signe de la suivre ailleurs dans le bâtiment...

La pièce immense qui servait de sous-sol avait bien changé depuis sa dernière visite. Adieu l'aspect presque miteux, les lumières plus ou moins fonctionnelles, les vieux meubles qui semblaient décrépir à chaque fois qu'on osait les regarder, tous les tuyaux et les outils qui traînaient dans les coins. Maintenant, cela avait laissé la place à un espace pratiquement vide hormis quelques bureaux supplémentaires en trop ainsi que deux ou trois chaises dispersées dans la pièce et surtout à un éclairage beaucoup plus décent... Sans prendre la peine de lui faire visiter l'unique pièce, la jeune Psi se planta devant la Nephilim, ses mains dans les poches de sa veste. Est-ce que tu connais des techniques de combat? Ou t'es novice? Autant savoir tout de suite si elle commençait ou non à zéro côté entraînement. Puis, au bout de quelques secondes, Lya' sortie de ses poches deux poings américains confectionnés par ses soins qui comportaient des pointes aux extrémités ainsi qu'une lame de chaque côté de la main métallique. Quand j'utilise pas mon pouvoir ou mes poings, j'utilise ça! C'fait maison, j'me suis démerdée pour que j'puisse me défendre sans trop d'problèmes. J'peux t'apprendre à les manier si tu veux. Si le pouvoir d'Evangéline pouvait être dévastateur pour ses ennemis, il ne fallait pas oublier qu'elle ne le maîtrisait pas encore. Donc, dans l'esprit de la Psi, cela lui semblait logique de lui apprendre à se défendre avec des armes blanches...
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
That's my name, deal with it
Néphilim
▐†▌Age : 27
▐†▌Messages : 191
▐†▌Nom Réel : Emma
▐†▌Musique : "Evergreen" + Hyde +

▐†▌Citation : "Sometimes, the best book has the dustiest jacket, and the best teacup is chipped"

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Dim 30 Nov - 17:44


La gentillesse et la considération d’Asalya à son égard, réchauffaient le coeur d’Evangéline. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas connu ce sentiment de sécurité. Et ce, malgré les dernières révélations qu’elle venait de lui faire. Elle ne s’était pas encore rendu compte que sa condition de Néphilim pouvait lui apporter plus de problèmes encore que de simplement se faire remarquer ou d’être prise pour un monstre. Lorsque la jeune Psi lui serra doucement la main pour la rassurer, Lily sentit tout son corps se réchauffer, elle ne s’était pas rendue compte à quel point elle avait froid à cet instant précis. N’ouvrant la bouche que pour la refermer aussitôt, Lily préféra suivre Asalya silencieusement jusqu’à ce qui semblait être une salle de stockage. Elle ne dit rien, se contentant de détailler la pièce, vide, mis à part les quelques bureaux et chaises ça et là. Lily était toute à son observation lorsque la Psi se planta devant elle, un air résolu sur le visage. Un peu intimidée, la jeune femme détailla, pour ce qui semblait la première fois, sa collègue. Elle n’était pas très grande, et à première vue, son visage n’était pas très engageant avec ses cheveux à la couleur chatoyante mais totalement chimique. Et pourtant, ses traits délicats et ses épaules rondes ne laissaient pas présager le caractère bien trempé qu’était le personnage. Penchant légèrement la tête sur le côté, ses réflexions l’avaient, encore une fois, absorbées. A tel point que lorsqu’Asalya lui posa une question, elle sursauta au son de sa voix. Et lorsqu’elle vit sa comparse sortir ce qui ressemblait à des poignards de sa poche, elle eut un mouvement de recul. Un frisson lui parcourant l’échine. Elle n’était pas coutumière de la violence, et mis à part l’incident qui lui avait coûté la confiance de ses parents, elle ne s’était jamais mise en colère. Fronçant légèrement les sourcils, le nez légèrement retroussé sur ses délicates tâches de rousseur, Lily réfléchit un instant avant de répondre par la négative, en secouant légèrement la tête.

Passant une main dans ses cheveux, elle avait un peu le tournis lorsqu’Asalya lui présenta les deux poings américain améliorés, confectionnés par ses soins. Comme mue par une sinistre attirance, la jeune Néphilim s’avança vers les deux armes luisante et tendit la main comme pour les toucher. Elle tremblait et son coeur rata plusieurs battements dans sa poitrine.  Détaillant les deux objets aux bords tranchant, elle répondit d’une voix blanche.

- Ca à l’air dangereux.

Elle espérait bien qu’elle ne se retrouverait pas dans une situation qui lui demanderait de se battre au corps à corps. Et alors qu’elle relevait les yeux vers Asalya, son regard s’était durcit, et ses iris s’étaient assombries. Elle prit la décision, intérieurement, de tout faire pour maîtriser son pouvoir assez vite, de sorte qu’elle n’aurait jamais besoin de se salir les mains au sens propre. Redressant les épaules et fouillant dans la poche de son jean, elle en sortit un élastique qu’elle s’affaira à passer autour de ses cheveux ramenés en queue de cheval. Découvrant un peu plus son visage à l’ovale parfaite et au teint pâle. Ses mains tremblaient légèrement lorsqu’elle remonta les manche de sa chemise, après avoir ôté sa veste. On pouvait encore voir les deux déchirures perpendiculaires dans son dos, vestiges du passage de ses ailes. Prenant une grande inspiration, elle fixa son regard vairon à celui de sa comparse.

- Allons-y, par quoi on commence?

Elle était déterminée et tout à la fois terrifiée. Levant les mains devant son visage, elle prit une pose de boxeur, ou en tout cas ce qu’elle pensait en être une, et attendit les instructions d’Asalya.
Revenir en haut Aller en bas

« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
That's my name, deal with it
Nobody Can Change Who You Are

▐†▌Age : 24
▐†▌Messages : 778
▐†▌Nom Réel : Asalya Beth Maslov
▐†▌Musique : Icon For Hire - Make A Move, Get Well, Off With Her Head, Cynics & Critics

▐†▌Citation : Les étiquettes, c'est pour les conserves. Pas pour les gens.

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Adam et Eve furent punis d'être végétariens. Ils auraient dû manger le serpent. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Lun 15 Déc - 9:34




You had better run from me
Dangereux? C'était surtout mortel quand on savait utiliser ces armes contre ses ennemis. À voir l'expression sur le visage de la jeune Nephilim, Asalya devinait très aisément que cette dernière n'entrait pas souvent en contact avec des armes blanches. De son côté, l'ex-toxicomane en avait vu une panoplie depuis son adolescence. Quand on vivait dans un monde où la drogue dirigeait à la baguette notre vie entière, il n'était pas rare de rencontrer ce type d'objet. Pire encore, cela pouvait être utilisé contre soi-même pour une raison ou pour une autre sans qu'on n'ait rien demandé.

Voyant clairement que sa collègue n'était pas familière aux techniques de combat, Lya' rangea ses armes dans ses poches en prenant un grand soin de ne pas se couper un doigt malgré la pellicule protectrice qu'elle avait installée sur les lames. Puis, quand elle releva la tête en direction d'Evangéline, cette dernière ne put s'empêcher de rire devant sa position comme si elle était déjà prête à affronter une petite armée. Tout doux Jackie Chan, j'vais t'apprendre à savoir où frapper! Dit-elle avec un large sourire sur les lèvres avant de poser ses mains sur celles de la Nephilim afin qu'elle récupère une pose passive. C'cool le corps humain, hôte ou pas, y'a des faiblesses exploitables. J'vais dire où tu peux frapper pour que t'aies un résultat. Apprendre les bases ne pouvait pas lui faire de mal surtout quand on se retrouvait face à une novice.

- Quand tu te bats, tu peux viser les genoux, joignant le geste à la parole, Asalya leva légèrement son pied comme si elle visait le genou de sa collègue, de cette façon tu peux déboîter les rotules. Si celui qui veut ta peau tombe, tu mets tout ton poids sur sa cheville, ça va la casser nette. Sinon, si c'est un mec que t'as devant toi, tu peux toujours donner un coup de pied entre les jambes! Rajouta-t-elle en riant quoique tout de même sérieuse sur ce point. Jusqu'à preuve du contraire, ce genre de défense pouvait toujours être utile quand rien d'autre ne se retrouvait à porter de main. Après y'a le plexus ça coupe le souffle direct, faisant semblant de frapper le haut de la poitrine d'Evangéline grâce à son poing droit, la jeune Psi visa ensuite les reins, là aussi un coup ici ça fait très mal. En tant qu'ancienne délinquante récalcitrante, cela pouvait presque être inquiétant de voir une jeune femme connaître plusieurs points faibles chez ses semblables. Maintenant le cou. Frapper d'façon direct à la gorge peut être limite mortelle. Pour le visage, tu peux frapper l'nez, la mâchoire, les tempes ou claquer les oreilles pour déséquilibrer. Y'a aussi les yeux, mais c'plus efficace si tu fous tes doigts d'dans. À chaque endroit visé, Asalya s'arrêtait à quelques centimètres histoire de ne pas blesser sa collègue par accident. Une fois qu'elle eut terminé son cours 101 de défense, Miss Barbe à papa se recula de quelques pas afin qu'elles aient un peu plus d'espace.  

- T'as compris? J'sais que c'pas facile de retenir tout ça. Oh bien sûr, Lya' pouvait se montrer immature ou encore irresponsable, mais elle n'était pas idiote au point de croire que la femme qui se tenait devant elle se transformerait en une machine de guerre en une seule soirée. Cela prendrait du temps. Beaucoup de temps ainsi que de la patience. Là tu peux te remettre en position d'garde. Tes pouces près de tes joues et quand tu t'penches, tes bras vont protéger tes reins et tout c'qui se trouve dans l'coin. Un sourire sur son visage, signe que la situation l'amusait un peu, la Psi lui montra un exemple de la bonne position pour se protéger contre les coups d'un ennemi. Le corps-à-corps, ce n'était pas une chose facile à maîtriser... Tu peux essayer d'me frapper, mais évite d'utiliser toute ta force, sinon tu vas vraiment m'casser un truc. Le désavantage d'être une Psi, c'est une force physique pas très géniale! Quelque chose lui disait que ce n'était pas les esquives qui allaient être difficile à réaliser, mais plutôt la force que la Nephilim risquait d'utiliser sans nécessairement le souhaiter. Qui a dit que le rôle de guide surnaturel s'avérait simple à assumer?
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
That's my name, deal with it
Néphilim
▐†▌Age : 27
▐†▌Messages : 191
▐†▌Nom Réel : Emma
▐†▌Musique : "Evergreen" + Hyde +

▐†▌Citation : "Sometimes, the best book has the dustiest jacket, and the best teacup is chipped"

✤ MY DREAM ✤
Le Statut Rp: Disponible
Les Capacités & Failles:
Les Rumeurs:


« Le Nephilim est comme un ange en danger. »
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Dim 15 Fév - 22:20


Toujours en position d’attaque, les poings levés, Lily s’attendait à toutes les réactions de la part d’Asalya, sauf celle qu’elle lui servit. Elle était hilare, et en jetant un coup d’oeil dans la baie vitrée à côté d’elle, elle se rendit compte du ridicule de la situation. Se laissant guider, Lily se détendit et reprit une position plus apaisée. Suivant très attentivement les explications de sa jeune amie, elle l’imitait dans ses gestes et se protégeait instinctivement à chaque coup d’essai d’Asalya. Ses explications étaient tout à la fois très peu professionnelles et pleines de malice. Lily ne put s’empêcher de penser que la jeune femme avait du expérimenter de nombreuses situations à risque pour en venir à une telle connaissance en matière de combat. La jeune néphilim se sentait attristée et ne suivait que d’une oreille lorsqu’elle vit arriver vers elle un poing vif et menaçant. Retenant son souffle, la jeune femme hocha doucement la tête, comme si elle était vraiment en mauvaise posture. Se caressant doucement le haut de la poitrine, Lily tenta une esquive lorsque Asalya visa ses reins.

- Ah oui, là je veux bien te croire. Il m’est arrivé de me cogner parfois les reins et j’avoue qu’il est difficile de s’empêcher de se tordre de douleur.

Lily eut un nouveau mouvement de recul lorsqu’Asalya expliqua les différents points faibles liés au visage et au cou. Et la simple idée de planter ses ongles dans les globes oculaires de quelqu’un donna la nausée à l’étudiante en art.

- Oui, oui, je pense avoir retenu l’essentiel. Mais je ne suis pas sûre de pouvoir m’en rappeler en cas de stress et sur le moment... Quoique certains réflexes sont plutôt naturels j’imagine.

Souriant légèrement, Lily avait peine à cacher sa peur. Et bien qu’elle fut très reconnaissante à son amie de lui montrer tout cela, elle était quelque peu mal à l’aise. Faire le mal n’avait jamais été dans ses gènes. Bien qu’elle ait eu des pulsions, elle n’y avait jamais laissé libre court, et maintenant, elle était perdue. Obtempérant cependant, la jeune femme se remit en position de garde et tenta au mieux de coller au instruction de la bombe rose. Regardant tour à tour son reflet dans la baie vitrée et sa comparse. Lorsqu’Asalya lui demanda de la frapper, Lily eut un hoquet de surprise.

- Quoi? Te frapper... Mais je... Non.

Lily recula d’un pas et baissa sa garde. Voyant qu’Asalya se décourageait de son attitude, la jeune néphilim reprit cependant position. Elle se remémora les points sensibles à atteindre et pensa un instant décocher un bon uppercut du droit. Mais comme venait de le souligner la tornade rose bonbon, Lily risquait d’utiliser sa super force sans le savoir. Hésitante, peu sûre du résultat, Lily se risqua à donner un coup de genoux vers les flancs de son adversaire. Asalya n’eut aucun mal à l’arrêter et enjoignit l’étudiante à recommencer. Rassurée de n’avoir pas briser un os à son amie, Lily reprit position et cette fois-ci visa le ventre.

- Le ventre... Murmura-t-elle.

Elle aurait juré ne pas avoir touché Asalya, mais cette dernière fut projetée sur le bureau qui se trouvait à quelques mètres derrière elle. Se redressant de stupeur, Lily ouvrit de grands yeux avant de s’élancer vers son amie.

- Asalya. Oh mon dieu... Mon dieu...

L’aidant à se redresser, elle maintenait avec la plus grande délicatesse la jeune femme qui semblait bien sonnée.

- Pardonnes moi, je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Je n’ai pourtant pas... Enfin je ne voulais pas. Ca ne devait pas marcher...

Observant les réactions de sa collègue, Lily s’assura qu’elle n’avait rien de casser.

- Je pense qu’on devrait s’en tenir là pour ce soir. Tu as déjà tellement fait pour moi. Et moi je passe mon temps à te blesser. Tu vas finir à l’hôpital à se tarif là.

Lily se faisait la plus douce possible et ses yeux vairons scintillaient d’un éclat douloureux des réminiscences de son passé accidenté.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
That's my name, deal with it


MessageSujet: Re: You had better run from me [Evangéline] Aujourd'hui à 15:08


Revenir en haut Aller en bas

You had better run from me [Evangéline]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Sur la route t'attendent une révélation et une requête royale (Pv Evangéline)
» Evangeline AK McDowell
» La tête pleine (pv Evangéline)
» présentation d'Evangeline Flynn [Validée]
» Laël-Manoé-Uriel-Caleb-Stanislas-Virgil-Levi-Adonis-Darel-Siamh-Evangéline-Haziel ~
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum



IN NOMINE MENS ::  San Diego Alternatif :: Mid-City :: Autres-